AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 Natoki! [Terminé ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 50
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 20




MessageSujet: Natoki! [Terminé ~]   Mar 22 Jan - 8:39


Toki ~




Qui es-tu ?


    NOM : Keiko
    PRÉNOM : Natoki
    ÂGE : 17 ans
    SEXE : M
    RACE : Usagi
    STATUT : N'étant presque jamais sorti d'une cage il ne s'est pas vraiment posé la question jusqu'à aujourd'hui... mais s'il n'a jamais tenté de s'enfuir ou je ne sais quoi d'autre... ça veut dire qu'il est docile!
    ORIENTATION SEXUELLE : Bi parce qu'en tant qu'hybride, il n'a pas vraiment le choix ~





Physique

Voyons voyons… par où commencer… déjà, Natoki est un garçon. Je sais je sais, ça vous apprend rien mais bon… Donc Natoki est un garçon, âgé de dix-sept ans. La première fois que l’on le voit, on ne peut pas ignorer ses grandes oreilles de lapin. Ben oui, c’est un usagi alors c’est logique… il a de grandes et longues oreilles, qui jamais ne se tiennent droites. Ca à d’ailleurs le don de l’énerver… pourquoi ne veulent-elles pas se tenir à peu près droites ? Non, il faut toujours qu’elles soient basses… bah… c’est pas comme si c’était d’une très grande importance… peut être que c’est à la force d’être dans une cage; il n’a guère la place de relever les oreilles dans ces conditions… Ces dernières sont couleur châtaigne, très claire. Parfois, à la lumière du soleil, elles virent à l’oranger. Cette couleur contraste avec ses cheveux; il s’agit d’un blondinet. Se passer un coup de brosse dans ses derniers n’est absolument pas l’une de ses priorités, ne vous étonnez donc pas si sur sa tête se trouvent quelques mèches rebelles. Le plus souvent, ses cheveux sont légèrement ondulés. Sa frange dorée, plutôt longue, cache ses deux sourcils fins. Il a deux yeux, bleus azurs, qui rappellent la couleur de l’océan. Que dire d’autre ? Eh bien… les autres traits de son visage sont assez fins. Il a un teint plutôt pâle, et un nez et une bouche tout ce qu’il y a de plus normal… Il arbore sans arrêt sa mine rêveuse, le regard au loin, un sourire aux lèvres.
Il s’agit d’un garçon ni trop grand ni trop petit pour son âge, il doit mesurer dans les un mètre soixante-cinq. Il possède une silhouette fine, très fine. Ses membres sont assez maigres… il faut dire que l’animalerie n’est pas connue pour ses fastueux repas, et il se contente du strict minimum…
Et comme toutes les personnes de son espèce, il possède une queue en pompon.
Pour s’habiller, eh bien… eh bien il ne joue pas au difficile en fait, et se contente là aussi de ce que l’on daigne lui donner. Sans arrêt vêtu de loques, il n’a pas vraiment l’habitude des vêtements normaux. Toutefois, le noir est une couleur qui lui va à ravir, tout comme le bleu… Mais ça, il l’ignore, et n’a d’autres choix que de vêtir de ces immondes bout de tissus…



Mental

Natoki ? Un esclave ?! …il est obéissant, aucune problème là-dessus… seulement obéissant… on va dire que l’on ne lui a jamais rien appris… alors bien sûr, il est quelque peu… quelque peu bon à rien. Même pas fichu de passer le balais sans provoquer une catastrophe…
Peut être est-ce pour cette raison que jamais on ne lui prête une quelconque attention ? Parfois, certains clients s’arrêtent, semblent être intéressés. Jusqu’à ce que le vendeur vienne s’en mêler… le vendeur qui dit que cet hybride est plus un boulet qu’autre chose, qu’il a de biens meilleures pièces en stock. Natoki ne comprend pas pourquoi… ce même vendeur passe souvent ses nerfs sur lui. Pour quelle raison ? Soi-disant parce qu’il ne fait aucune effort pour être acheté. Des efforts ? Quels efforts ? Il faut faire des efforts pour que l’on daigne vous réduire à l’esclavage maintenant ? Etrange… Toki ne comprend pas vraiment le monde des humains…
Il s’agit d’un garçon rêveur. Il a pris l’habitude d’être enfermé ici, et se distrait comme il peut, le plus souvent en posant ses yeux sur la rue, qu’il voit légèrement de sa cage. Toute cette vie est en même temps si proche et si loin de lui… il se demande comment ça se passe au-delà de ses barreaux. Il ne connaît rien, rien du tout de la vraie vie, de celle des humains. Il n’a jamais vraiment mis le nez dehors…
Lui dans une maison… ce serait plus catastrophique qu’autre chose… catastrophique ? Non… il faudra sûrement avoir de la patience… n’oublions pas qu’il ne sait même pas en quoi consistent des couverts, ou bien une brosse à dent… Alors de là à aller entretenir une maison… Sans oublier sa maladresse naturelle, qui veut qu’un objet dans ses mains ne fasse même pas quelques minutes avant de se retrouver par terre brisé en mille morceaux…
Mais sinon, Natoki est un garçon plutôt gentil, du moins, avec les autres hybrides. Non pas qu’il soit méchant avec les humains, disons juste qu’il est un peu très peureux, et que par conséquent, il n’apprécie aucunement ces derniers. Déjà parce qu’on a toujours peur de l’inconnu, ce depuis la nuit des temps, et que pour lui, les humains sont des êtres totalement inconnus, mais aussi parce que ces derniers frappent, et ça, ce n’est pas vraiment agréable…
Autre chose ? Au niveau de ses goûts eh bien… eh bien il aime ne pas se prendre de coups… c’est déjà un exploit quand il passe une journée sans insultes alors…. Il aime aussi les bonbons. Une fois, un client en avait fait tombé un, malencontreusement. Il avait adoré! Ah oui, et il n’aime pas l’hiver aussi, trop froid. Ni l’été, parce qu’il fait trop chaud…



Histoire

Natoki a été issu d’une expérience, d’une expérience visant à… eh bien à créer des hybrides comme à l’habituel. Le chercheur a qui il doit la vie était connu sous le nom d’Aki Keiko. Keiko, ce fut alors le nom de famille de notre petit usagi. Pourquoi lui faire cadeau d’une telle chose ? Généralement, les humains n’ont que faire de ça… disons que… disons rien en fait… il s’agissait seulement d’un caprice de ce scientifique…
Natoki vécu, durant ses premiers mois et années, dans le laboratoire. Une belle vie ? Absolument pas… le petit usagi avait pour habitude de rester enfermé dans sa cage, sans d’autre option que d’attendre. Attendre quoi ? …en tout cas, lui ne le savait pas vraiment… tant est qu’il pris l’habitude de rester enfermé dans un aussi petit endroit… ça lui fait plus rien à présent, si bien que vivre autre part que dans une cage serait pour lui quelque chose d’impensable…

Quand il eut cinq ans, sans lui demander son avis, on l’envoya dans une animalerie, espérant se faire de l’argent sur le dos du gamin. Ce ne fut pas le cas. Toki n’était pas du genre beau parleur ou bruyant… il la fermait, la fermait et faisait son possible pour ne pas attirer l’attention des humains. Pour la raison suivante: ils faisaient bien trop peur… ils se semblaient pas aimables du tout… et il ne comptait aucunement jouer à l’esclave avec ces derniers. Qui plus est, il ne semblait pas les intéresser; il était inutile, inutile et maladroit, c’est problématique pour un hybride. Sa cage se trouvait au fond, tout au fond, de façon à ce qu’il passe inaperçu de la plupart des clients; une bonne nouvelle me direz-vous… même le vendeur semblait avoir oublié sa présence. Machinalement, comme chaque matin, il venait nourrir les hybrides, tous. En leur mettant dans la cage une chose appelée « nourriture » mais qui ressemblait plus aux mets que l’on trouvait dans les poubelles… Natoki s’en contentait, n’ayant jamais rien connu d’autre… Le vendeur ne se rendait même plus compte de sa présence, venais mettre de la nourriture et de l’eau dans sa cage sans lui prêter une quelconque attention. Ca aussi, c’était peut être une bonne nouvelle… ainsi, il ne réalisait pas que cet hybride était un incapable, et que le garder était plus inutile qu’autre chose…
Le temps passa ainsi… beaucoup de temps, énormément… Natoki vécut ainsi de nombreuses années, durant lesquelles ses oreilles lapines se baissèrent, et son dos se courba à cause de la cage. Il n’eut jamais le droit de sortir, et ne savait peut être même plus comment se tenir sur ses jambes.
Il fallait passer le temps, comme l’on pouvait. Alors Toki s’inventa un monde, un monde à lui seul. Il devint rêveur, très rêveur. Il était là sans être là, son esprit était sans arrêt ailleurs, et peut être n’était-ce pas plus mal pour lui ? Il prenait plaisir à inventer des histoires, de belles histoires, qu’il retenait à l’aide de sa grande mémoire, car il ne savait aucunement écrire, et quand bien ça avait été le cas, il se voyait mal demander quoi que ce soit au vendeur et à sa légendaire amabilité… il fallait se débrouiller sans… A cette époque, il avait dix ans.
Dix, onze douze, treize quatorze… le voilà arrivé à quatorze ans! Toujours avec la même vie, sans jamais n’avoir rien connu d’autre, se contentant de se réveiller le matin pour aller manger l’infâme nourriture avant de se mettre à rêver… peut être cette vie n’était-elle pas si mauvaise après tout ? Il n’en savait rien, et pour tout dire, s’en fichait pas mal… A quoi bon se plaindre puisque de toute manière il ne pouvait faire autrement ?
Toutefois, un jour, il y eut quelque chose qui changea, une seule chose, pas très importante… un jour, on ne peut plus normal, un matin. Le vendeur avait ouvert sa cage, afin d’y déposer les gamelles. Ce jour-là, il était distrait. Il oublia de la refermer.
Oh… Toki posa ses yeux azurs sur la sortie qui s’offrait à lui… bizarre… le jeune usagi s’avança. Pourquoi laisser ça ouvert ? Est-ce que ça voulait dire qu’il pouvait aller dehors ? Mieux valait-il ne pas faire ça… il ne le savait pas, et n’hésita pas.
Il se mit debout, sur ses jambes, se raccrochant au poteau afin de ne pas tomber. Oh! Mais c’est qu’il y arrivait en plus! Comme c’était haut d’ici! Une telle chose l’amusait… pour le moment… le vendeur l’aperçu, ça c‘était mauvais! Le jeune homme n’eut pas le temps de se rendre compte de ce qui se passait; il était déjà à terre. D’un coup de pied dans les côtes, le vendeur le renvoya dans sa cage. Ce coup de pied lui fit mal; moins que mes coups qui ne tardèrent pas à faire leur apparition. Le vendeur semblait avoir pris l’habitude, et ben vite, Toki devint le bouc émissaire de ce dernier. En effet, lorsqu’il était de mauvaise humeur, c’était sur le petit usagi qu’il passait ses nerfs. Et c’est depuis ce jour qu’il déteste cette animalerie, et les humains en même temps. Mais chut! Ca, c’est-ce qu’il pense, pas ce qu‘il dit, alors il se contente simplement de continuer sa vie, normalement. Normalement, pour un hybride… en espérant peut être… peut être un miracle ?





Et derrière l'écran ?
    PSEUDO : Euh... cacahuète ?
    ÂGE : 16 printemps ~
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? J'étais déjà là, j'ai juste changé mon compte, avant c'était Izuru ~
    AVIS SUR LE FORUM :
    Bah... je ne serai pas là s'il ne me plaisait pas...




Code by (c) Dey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Natoki! [Terminé ~]   Dim 27 Jan - 20:51

[20:44:13] @ Solie Nho : KYAAAAA. FYE FYE FYE FYE FYE FYE FYE **.

Huhu 8DD. Bref, validosh' x3. Pense à te relire par contre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Natoki! [Terminé ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-