AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 Tanja Kamarov [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2014
Age : 24




MessageSujet: Tanja Kamarov [Terminé]   Lun 2 Juin - 12:08



Tanja "K" Kamarov




Qui es-tu ?



    NOM : Kamarov
    PRÉNOM : Tanja (prononcer Tania)
    ÂGE : 31 ans
    SEXE : Féminin
    STATUT : Odieuse
    ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
    MÉTIER : Anciennement tueuse à gage, mais C'EST NORMAL EN RUSSIIIIIIIIIIIE !!
    NATIONALITÉ : Russe







Physique

Il ne faut pas grand chose pour cerner le physique de Tanja, tout le monde peut constater ces aspects parce qu'elle ne voile rien par le moindre vêtement ample. Pour commencer, au niveau du visage, ses cheveux sont roux voire bordeaux, et bouclés sur les mèches de devant, d'ailleurs elle laisse souvent une partie voiler son oeil gauche pour garder un soupçon de mystère. Ses yeux, quant à eux, sont d'une couleur allant du brun au rouge, étrangement assortis avec ses cheveux juste au-dessus. En ce qui concerne son nez, il est long et fin, on remarque aussi que vers l'avant il est un peu plus plat, mais sans être carré. Ses oreilles sont allongées et se remarquent difficilement dans cet océan de cheveux, on pourrait imaginer qu'elles terminent en pointe comme les elfes, mais ce n'est pas totalement le cas. Au niveau de sa bouche, Tanja affectionne souvent le rouge à lèvre rouge brillant sur ses fines lèvres, mais elle n'en met pas de trop pour que ça ne tache pas tout ce qu'elles touchent au moindre contact.

Ensuite il faut savoir que son style d'habillement est assez varié, elle ne revêt pas n'importe quoi, et ne garde pas toujours la même sorte. Pour son style décontracté, à savoir quand elle reste chez elle toute la journée, Tanja s'habille d'un t-shirt de couleur sombre et uni de préférence -elle a souvent horreur des slogans sur les vêtements, c'est trop vulgaire-. Pour le bas elle porte un long pantalon jeans (sans trou évidemment) qui lui arrive jusqu'aux chevilles, mais pas un patte d'éléphant. Enfin pour les pieds, elle enfile souvent des ballerines de couleur sombre, pieds nus évidemment.

Pour son style d'extérieur, vu qu'elle n'a pas l'habitude de trainer dans la ville, Tanja s'habille avec une tenue adaptée pour ses missions personnelles comme des captures. C'est une combinaison intégrale de couleur noire qui lui arrive au cou et voile jusqu'à ses pieds. Dans ces cas-là elle enfile des bottines à talon scié qui lui permettent une grande agilité et un bon coup de pied solide. Inutile de parler des autres parties de sa combinaison, par contre elle y accroche ses armes, ce qui est plus important. Par une ceinture flottante autour de sa taille, elle maintient son épée contre son corps afin qu'elle ne s'en aille pas et lui permette des mouvements amples. Dans un étui accroché autour de sa jambe droite elle garde son revolver six coups à canon long et plat, dont elle ne se sépare jamais quand elle sort pour tuer. À l'arrière de son étui elle garde quelques slots de munitions reliés en cercle, ce qui lui permet de rapidement recharger son revolver sans s'encombrer des balles une par une. Pour son arme principale de corps à corps, elle utilise une fine épée dont la garde est rouge, ce qui lui donne des airs d'escrimeuse, sauf que son épée est bien solide et tranchante.

Pour son corps en général, son principal atout est l'endurance, Tanja peut courir très longtemps et ne se fatiguer qu'après longtemps. C'est le résultat de nombreuses traques et d'exécutions de contrats en tous genres, la force lui fait défaut, mais son agilité et sa vitesse lui donne un bon niveau de combat. Avec ses armes elle peut attaquer à distance comme au corps à corps, ce qui rend inutile la force dans son cas.





Mental

En ce qui concerne son caractère, Tanja est assez difficile à cerner, notamment parce qu'elle estime que dévoiler ses sentiments est donner un avantage à ses cibles. Son premier aspect de personnalité est le désir profond de profiter de la vie pour s'amuser. Autrefois elle était froide et n'hésitait pas à braquer le-'arme à feu de l'ennemi sur elle pour l'inciter à mettre ses menaces à exécution, mais depuis peu elle a appris d'autres collègues que ça nuisait à son efficacité. Maintenant elle est un peu plus heureuse, au lieu d'être absorbée par son travail de tueuse à gages, elle a une meilleure considération pour sa vie.

Ensuite ce qu'on remarque, c'est sa sévérité digne d'une maitresse d'école ridée à lunettes, Tanja estime bien souvent que dans la vie il faut savoir être celle qui tire les rennes, qui porte la culotte, qui s'impose. Que ce soit avec les moins bons tueurs qu'elle ou ses patrons, elle ne se laisse pas facilement dominer par la raison des autres, si quelque chose est injuste, elle le fait comprendre sans prendre de détours, quitte à manquer de respect parfois. Néanmoins elle sait se montrer moins sévère quand ses propres intérêts sont en jeu, elle ne l'est que quand elle y voit un besoin, jamais gratuitement quand elle prend du service.

Avec les hybrides qu'elle rencontre dans son quotidien, elle se montre attentionnée et soigneuse de leur personne tant qu'ils montrent les mêmes qualités envers elle. De plus elle les respecte autant qu'ils le méritent, mais cela ne va jamais jusqu'au vouvoiement et à la révérence, ce sont quand même des êtres inférieurs. Par contre envers les humains qu'elle voit en-dehors de son "service", elle se montre parfois courtoise et il lui arrive de céder sa place si la personne semble avoir besoin de s'asseoir. En effet, elle peut devenir très serviable quand elle ne pense plus aux contrats sur la tête des gens, sans doute pour compenser sa mauvaise vie.

En revanche, quand elle est en privé avec un homme, elle se montre polie et oublie toute envie de meurtre, comme si elle possédait deux identités distinctes. Il ne lui arrivera jamais de sortir son revolver si l'homme se montre trop agressif ou si il essaye de la soumettre, ou la taquiner vulgairement. Elle se contentera souvent de réagir intelligemment et de retourner brusquement la situation, quitte à le ligoter et le jeter dans la benne à ordures pour qu'il ne vienne plus l'importuner. Enfin...maintenant elle se contente du trottoir, vu qu'apparemment les camions à ordures ont tendance à réduire en purée tout ce qui se trouve dans les poubelles.

À part ces quelques traits de personnalité, elle est très impassible physionomiquement, et évite autant que possible de laisser transparaitre ses faiblesses mentales comme une surprise ou de l'effroi dans une parole de son interlocuteur. Cependant elle n'est pas jemenfoutiste comme on pourrait le croire, c'est juste qu'elle a appris à cacher ses sentiments et que cette déformation professionnelle est devenue une habitude du quotidien. De manière plus générale, elle sait se montrer polie malgré son ancien métier sale, elle déteste employer des mots et attitudes vulgaires comme les doigts d'honneur et les gros mots. Elle compense souvent ça par des coups de poing ou de pied à la tête en guise de punition si la personne avec elle agit inconvenablement.




Histoire

La main contre le barillet, un long effet de tournoiement, le claquement du revolver chargé et prêt à l'usage, le bruit d'enfilage dans l'étui ainsi que la petite lanière pour le tenir en place. L'épée glissée dans le fourreau et accrochée à sa ceinture, voilà de quoi se composait chaque matin, une fois Tanja habillée. Cette fois-ci elle venait de recevoir une lettre des plus alléchante, elle était presque capable de sentir le style de mission et la tranche de billets qu'on lui offrait. Une petite mission comme elle les aimait, celle d'aller tuer un hybride sanguinaire qui tuait les policiers comme les citoyens sans la moindre distinction. Ce genre de bestioles devait être éliminé, ces hybrides étaient devenus un vrai danger pour la population, et d'une manière ou d'une autre il devait mourir. Elle n'avait pas reçu la prime entière, mais l'employeur comptait bien lui donner le double si elle lui rapportait son corps sans vie, ou une partie. Une fois sa tenue ajustée ainsi que ses armes, elle sortit de sa modeste maison en fermant bien à clé, qu'elle cacha en lieu sûr. Sa moto enfourchée, et son casque sur la tête, elle se dirigea vers le nid supposé de l'hybride en question. En pleine forêt, c'était évidemment la meilleure planque, et comme les policiers ne pouvaient pas faire leur boulot et qu'ils refusaient de déployer l'artillerie lourde pour un seul individu, il fallut à un citoyen de contacter un pro pour ce boulot. En effet, elle en faisait partie, et elle ne s'en cachait pas.

Une fois arrivée sur les lieux, bien sûr entendue de loin par bon nombre de créatures en tous genres, elle gara sa moto sur le côté en plaçant la béquille sur le sol rocailleux du sentier. L'espace entre son pouce et son index placé autour de la garde de son épée, elle guettait les éventuels bestioles qui voudraient la chasser. Une simple photo de lui avait suffi à lui faire mémoriser sa cible, elle comptait bien la trouver, quitte à employer des méthodes plus persuasives comme les otages. Elle marchait toujours plus loin en surveillant les alentours, alors qu'un prédateur la suivait de côté en l'observant avec ses yeux sournois. C'est alors qu'il crut voir le bon moment et passa à l'attaque en bondissant vers elle toutes griffes sorties. D'un simple geste d'esquive, Tanja recula rapidement en attendant le prochain bond, toujours la main sur son épée. Au moment où il bondit de nouveau sur elle, la jeune femme le contra avec sa fine lame et le repoussa en avant. Furieux de tant de résistance pour sa proie, il ouvrit grand la bouche et tenta de la mordre à la gorge, mais elle posa un genou à terre pour se baisser sans se déstabiliser, et le prit à la gorge. Ses griffes tailladaient sa combinaison et même sa peau, alors qu'il se débattait pour sortir de son étreinte, c'est alors qu'elle le repoussa vers un arbre en brandissant son épée derrière elle, lame vers l'avant. D'un coup bref, elle embrocha l'hybride contre l'arbre en plantant bien sa lame dans l'arbre pour qu'il ne prenne pas la fuite. Elle sortit alors son revolver et le plaqua contre son front, mais l'hybride ne semblait pas effrayé, il grognait même pour se sortir de ce mauvais pas. Tanja appuya alors sur la gâchette dans un dernier soupir, et explosa sa tête contre l'arbre. Une fois son corps déchu par-dessus son épée, la jeune femme la retira de son corps et laissa tomber la créature sur le sol. D'autres créatures de sa race l'avaient encerclée afin d'observer la scène, mais ils s'aperçurent que leur compagnon avait passé l'arme à gauche. Cette humaine était bien plus redoutable que les policiers qui se contentaient de l'arroser de balles.

Alors que le corps sans vie du furet humain gisait sur le sol, Tanja marchait vers sa moto afin de prendre un sac poubelle pour le transporter. Une fois bien équipée, elle fourra sans soin le cadavre dans le sac et le fixa sur la banquette arrière de sa moto avec des câbles élastiques à crochet. Sa mission était terminée, elle trouvait ça presque trop facile, mais au moins elle payait bien, et c'était ce qui comptait, dans le fond. Elle se dirigea alors vers le commanditaire et lui montra la dépouille afin d'authentifier correctement sa cible. D'un acquiescement, l'homme fit signe de vite refermer le sac car la décomposition lui donnait des haut-le-coeur. Tanja alla alors jeter le corps dans la mer et reprit le chemin de sa maison.

Encore une courte journée s'était écoulée, elle avait encore reçu une belle récompense pour les vies qu'elle avait épargnées en tuant cet hybride meurtrier. Malheureusement elle était partie pour passer le reste de son après-midi à recoudre sa tenue déchirée après sa peau, ce qui promettait de nombreuses souffrances. Une fois ses bras bandés, elle se déshabilla pour enfiler son pyjama, et alla se coucher, même si elle savait qu'elle n'arriverait pas à trouver le sommeil à une heure si peu avancée dans la nuit.

Malgré son manque d'activité, le lendemain, Tanja reçut une autre mission par enveloppe, cela devait être sa semaine de chance. D'habitude elle n'en recevait qu'une toutes les semaines ou tous les mois, mais ici il s'agissait d'autre chose. Le précédent client voulait profiter de son talent pour lui confier une autre mission plus important encore. D'après la lettre magnifiquement écrite, il voulait qu'elle protège son fils pendant un bal costumé familial. C'était assez étrange comme type de mission, et il n'y avait pas du tout d'argent dans l'enveloppe, signe que la tueuse allait devoir assurer un maximum avant de recevoir le moindre centime. Après s'être habillée en tenue de chasse habituelle, Tanja se dirigea de nouveau vers la maison du commanditaire afin de faire connaissance avec la cible, et probablement aussi ses potentiels ennemis. Bien entendu il cacha au reste de la famille présente qu'elle était ici pour protéger cet enfant, il leur dit qu'il allait prendre des cours de défense avec elle. Bien entendu dans les deux cas ses ennemis se tiendraient à carreaux, mais au moins elle ne risquait pas d'avoir la police aux trousses si elle feignait l'enseignement légal. Exceptionnellement elle avait laissé son revolver chez elle afin de ne pas éveiller les soupçons, par contre son épée restait bien accrochée à sa ceinture.

Le soir venu, tous les invités se trouvaient dans la salle, venus couples après couples. Pendant ce temps-là, elle gardait un oeil permanent sur l'enfant afin que rien ne lui échappe, que ce soit une piqûre discrète dans le cou ou simplement un coup de poignard. Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était à la déclaration qu'allait faire le client, chose qui allait changer la donne pour de bon. Le riche propriétaire léguait à son fils la totalité de son héritage et dévoila une grave maladie qui n'allait pas tarder à avoir raison de sa vie. Le fils et la famille vivant dans la même maison étaient au courant bien sûr, ce pourquoi elle devait empêcher quiconque de lui voler son héritage en le tuant. Bien entendu la jeune femme bavait de plus en plus intérieurement devant l'immensité de sa richesse et de ses biens, cela lui donnait vraiment envie d'être celle qui le tue et non le protège.

Alors que l'un des cousins de la cible poussait celle-ci à entrer avec lui dans sa chambre afin de discuter, Tanja entra en sa compagnie en prétextant avoir oublié quelque chose dans la pièce. Visiblement il semblait ravi de le savoir à la suite de son oncle et le félicitait pour son héritage, elle pouvait donc retirer les soupçons. Bizarrement ses ennemis potentiels semblaient se retenir pour le moment, sans doute attendaient-ils que tout le monde soit parti et que son père soit mort. Selon la jeune femme, il suffirait de l'empoisonner pour feindre une crise cardiaque, alors elle se dirigea vers la cuisine afin de tenter de trouver un éventuel rôdeur. La soirée approchait à son terme, alors que personne ne semblait vouloir attenter à sa vie, ce qui la décevait beaucoup, elle qui attendait un peu d'action, et non pas une simple paranoïa de la part d'un riche. C'est alors qu'elle eut une idée pour arrondir ses fins de mois afin de se venger de ce fiasco. Certes elle serait payée, mais tant qu'il y avait tant en jeu, il fallait tenter le coup et essayer de faire passer leur mort pour un accident.

La tueuse invita alors l'homme et son fils dans une salle à part afin de discuter paisiblement de la suite. Alors qu'ils montaient les escaliers, Tanja échafaudait un plan pour faire passe son meurtre pour un accident. Elle prit alors le gamin par la gorge pour étouffer ses cris, et lui brisa la nuque sur le côté, avant de faire pareil avec son père, mais en l'étouffant avec son bras sur son nez et sa bouche. Une fois cela fait, elle les mit debout contre le mur et les rejoint avant de se pousser elle et ses victimes dans les escaliers. Le père évanoui par le choc et étouffé par le corps de son enfant dont la nuque aura été brisée par la chute, alors que Tanja s'en sortait avec seulement quelques bleus. Elle se releva alors douloureusement en titubant à cause du choc, les invité étant arrivés sur place avec le bruit. La jeune femme, feignant la tristesse profonde, jura d'utiliser l'argent de l'homme afin de leur offrir à tous deux les meilleures funérailles, et de s'occuper de la maison en son absence. Les autres membres de la famille ne semblaient pas aimer qu'une inconnue "hérite" ainsi de la maison, mais selon le père mourant c'était son professeur de défense, donc elle pouvait faire partie de ses proches. Ils durent alors se rendre à l'évidence et lui confièrent la maison, étant donné que leur demeure à tous était déjà trop grande pour eux, ils n'allaient pas la laisser à l'abandon, ce serait insulter sa mémoire.

Fière de son plan ingénieux, elle raccompagna les invités hors de la maison, alors qu'elle restait chez eux. Personne n'avait prévenu la police, vu que c'était un soi-disant accident et que Tanja allait bien, globalement. Personne pour la gêner ou l'interroger sur son implication, et de toute façon les médias savaient quelle information écrire dans leur journal, la mort du vieux riche emporté par la maladie. Son fils était mort aussi, mais au moins grâce à la jeune femme leur mémoire serait conservée. Elle contacta alors les funérailles les plus chères afin de leur fournir un cercueil de haute gamme, ainsi qu'une cérémonie d'enterrement digne de riches. Au moins si elle montrait son implication pour préserver leur mémoire et non juste pour les enterrer, elle passerait plus facilement pour une de ceux qui ont été brisés par leur mort brutale, sans compter qu'elle aussi était dans les victimes. Plus personne ne pouvait dorénavant la déranger, et elle pouvait déménager directement dans sa nouvelle demeure. Certes acquise illégalement et de façon très suspecte, mais après tout il y avait encore beaucoup de riches, et certains voulaient sans doute sa mort. Voilà qui mettait presque tout le monde d'accord.

Tanja devait évidemment raccrocher son boulot de tueuse à gages, même si ce n'était pas un métier officiel. Mais cela ne la dérangeait plus, vu que la maison qu'elle occupait serait habitée par d'autres personnes et les clients n'iraient pas fouiner dans les maisons de riche pour trouver des tueurs à gage. Maintenant qu'elle avait la richesse, elle pouvait dire adieu aux boulots mal payés et aux employeurs pingres, elle pouvait enfin vivre comme elle le voulait toujours et profiter de la vie autrement qu'en dépendant des missions et en tuant. Le meurtre était fini pour Tanja, même si elle gardait encore son âme de tueuse en elle, il était enfin temps pour elle de devenir une femme normale et de cesser toute activité illégale, quitte à laisser les missions à ses concurrents. Il fallait d'abord une chose pour devenir à la mode : un hybride. Ces animaux étaient apparemment une acquisition très fréquente chez les gens de la société, il fallait qu'elle s'en achète au moins un afin d'apprendre à bichonner la vie des gens au lieu de la prendre.

Tanja en avait enfin fini avec les contrats, assassiner des crapules notoires, ou encore piéger les hauts gradés pour obtenir d'eux ce que veut son employeur. Elle se souvenait encore du premier jour où elle avait voulu devenir tueuse à gages, ce n'était pas très difficile à oublier malheureusement. C'était lors de ses vingt ans, pas à son anniversaire, mais un peu plus tard dans l'année. Après avoir redoublé sa rhéto à l'école, elle avait enfin pu finir ses années de droit pour devenir une future avocate, elle avait même des futures cibles pour son boulot quand elle sortirait de l'université. Mais avant, il fallait que Tanja s'occupe d'une petite affaire pour avoir la conscience en paix et pouvoir pleinement s'épanouir sans plus jamais retrouver cet obstacle sur sa route. Il fallait se venger des idiots qui l'avaient fait redoubler sa rhéto l'année dernière, mais pas en jetant du papier WC sur leur maison respective, non, les humilier comme personne.

Elle savait où ils habitaient, la ville n'était pas assez grande pour qu'ils puissent la semer quand elle les suit. Un soir, elle s'introduisit dans leur demeure par le garage, assez facile à forcer sans faire de boucan, il suffisait de crocheter la serrure de la poignée permettant son ouverture. Une fois à l'intérieur, la jeune fille prit un god dans son sac, acheté pour l'occasion, et l'enfonça délicatement entre les fesses du garçon, avant de signer son oeuvre au feutre indélébile. Pour le second cancre, elle lui enfila un soutien gorge dont elle avait renforcé la fermeture au fil de fer, ainsi qu'une culotte qu'elle noua du même procédé, toujours avec sa signature au feutre. Après cette petite vengeance personnelle, Tanja sortit rapidement de chez eux et s'éloigna de leur maison.

Malheureusement un individu la suivait depuis quelques dizaines de mètres, sans doute un témoin gênant qui voulait l'attraper pour la dénoncer. La jeune fille se mit à tenter de le semer en entrant dans une ruelle, mais il finit par la surprendre de l'autre côté et la souleva par une main sur sa gorge. La jeune fille tentait de se débattre en attrapant son poignet, les pieds pendant au-dessus du sol, ce qui fit lâcher prise l'homme par pitié. Selon lui, il pouvait très bien la dénoncer à la police, ou la tuer comme le ferait un justicier zélé, mais ce n'était pas son intention. Il voulait qu'elle montre ce dont elle était capable, mais avec une personne qui le méritait vraiment, à la différence près que c'était un meurtrier et qu'elle devait juste placer des explosifs dans sa maison. Haussant les épaules sans savoir ce qu'était cette sorte de plasticine, la jeune fille accepta dans son propre intérêt, et s'introduisit avec succès dans sa maison afin de placer l'explosif et le détonateur à compte à rebours sous la cuisinière à gaz. L'homme sourit en la voyant revenir, et la poussa pour qu'elle aille vite dormir, promettant de ne pas la dénoncer à la police si l'homme mourrait.

Le lendemain, les journaux annonçaient déjà l'explosion, sans doute avaient-ils été réveillés par elle. Etrangement elle se sentait bien d'avoir sauvé des vies de cette façon, en plus ce n'était pas dangereux, et si elle se faisait prendre, elle ne risquait pas grand chose, vu qu'elle n'était encore qu'une enfant, elle se ferait au pire dénoncer. C'est alors que le soir-même, elle sortit en douce de chez elle pour aller dans la même ruelle afin de revoir l'homme. C'était une action si prévisible, l'individu l'attendait avec un visage presque sarcastique, mais elle s'en fichait, elle se contenta de lui exposer son attirance pour les "accidents domestiques" de ce genre et autres. Visiblement satisfait, l'homme lui proposa de rejoindre son organisation secrète, et elle accepta ; de toute façon aucun club ne voulait d'elle à l'école, autant faire de celui-ci son premier. Elle avait conscience que devenir avocat lui était désormais impossible, mais elle ne voyait plus trop l'intérêt de défendre des gens quand on peut les tuer accidentellement, surtout des tueurs de sang-froid.

Un peu timide de voir autant de gens adultes partageant le même idéal la regarder avec leur regard perçant et dévisageur, Tanja faisait de son mieux pour se présenter comme en début d'année. L'individu prit alors le relais en racontant comment elle avait tué ce criminel plus tôt dans la nuit de la veille. Certains la traitaient de petite joueuse alors que d'autres admiraient son sang-froid, mais son recruteur mit les doutes au placard en leur faisant part de son envie de la placer dans un rang très bas de l'organisation. Ainsi personne ne pouvait dire qu'elle lui vole sa place juste parce qu'elle est plus douée, elle devait faire aussi ses preuves et gravir les échelons.

C'est ainsi que Tanja était devenue une tueuse à gages, enchainant les petites missions afin de débloquer les grandes, rater quelques fois et se rattraper aux suivantes, tout cela en échange d'un alibi groupé en cas de coinçage par la police. Le barman du coin était un ami, il suffisait de le payer une belle somme pour les couvrir si jamais ils se faisaient interroger. Petit à petit Tanja gagnait l'intégration au sein de l'organisation, et bientôt leur respect si chèrement acquis, elle devenait plus confiante et plus svelte pour se glisser mieux dans les demeures de criminels.

Mais à présent elle avait déjà bien accompli dans sa vie, elle était pleine aux as, et rien ne lui manquait, à part un hybride duquel s'occuper. Peut-être que cet animal humain saurait l'amuser un peu, voire autant qu'un assassinat. Pour ça elle allait devoir éviter les animaleries, son identité bénéficiant de quelques passages louches, il fallait donc aller à la source-même, la nature !




Votre définition d'un hybride

Ce sont des jouets servant à nous amuser et à rendre globalement notre vie plus intéressante à vivre. Aucun intérêt de les enfermer dans leur chambre, il faut les laisser enfreindre les règles et les punir pour chacune qu'ils ne respectent pas ~






Et derrière l'écran ?


    PSEUDO : Akuma Yueki
    ÂGE : 22
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? Peu importe, je remercie Mistress pour m'avoir accordé ce nouveau compte.
    AVIS SUR LE FORUM : Joli design, mais ce serait bien de remettre celui du printemps maintenant o/








Code by (c) Dey


Dernière édition par Tanja Kamarov le Mar 24 Juin - 13:15, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 212
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu sombre où ta voix ne peut être entendue




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Mar 3 Juin - 2:53

Bienvenue et bonne chance pour la suite *^*

_________________


Jouons ensemble Invité, tu verras, ça sera très amusant ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2014
Age : 24




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Ven 6 Juin - 18:59

Je UP, prez finie. En espérant qu'elle vous plaise un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Ven 20 Juin - 12:20

Désolé du retard, j’étais en pause d’administration.
Bon, la fiche est bien composée et j’ai aimé la lire. Par contre, il manque quelque chose dans la fiche et c’est le passé de ton personnage. Nulle part n’est indiquée son enfance. J’ai tout bonnement un passage de sa vie de tueuse et ce n’est pas juste ça qu’on recherche malheureusement. J’aurais bien aimé savoir pourquoi elle est devenue tueuse à gages et comment était son enfance ainsi que la relation avec ses parents, etc.
Tu vas devoir me compléter ça. Bonne chance et au plaisir de lire la suite.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2014
Age : 24




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Ven 20 Juin - 13:29

Voilà, j'ai rajouté un petit flashback en fin d'histoire, en espérant que cela rassasie ta faim de background et te plaise un minimum pour me valider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Mar 24 Juin - 6:23

Ça me va! Mais je viens de remarquer quelque chose... le statut dans la fiche n’est pas ta situation amoureuse, mais celui si tu es une maitresse neutre, gentille ou odieuse.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2014
Age : 24




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Mar 24 Juin - 13:21

Voilà, c'est modifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Mar 24 Juin - 15:08

Très bien, je valide!
Recense ton avatar et bon rp parmi-nous.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tanja Kamarov [Terminé]   Aujourd'hui à 21:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Tanja Kamarov [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-