AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 La douceur a ses vices ~ Léonce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 11
Date d'inscription : 24/04/2014
Localisation : Dans un lac ou un étang.




MessageSujet: La douceur a ses vices ~ Léonce   Jeu 24 Avr - 19:10



Léonce Warzinski




Qui es-tu ?


NOM : Warzinski
PRÉNOM : Léonce
ÂGE : 23 ans … euh attendez… 30 ans
SEXE : Masculin Vient s’tu veut savoir
RACE : Poisson exotique Sushi
STATUT : Domestiqué Aisé !
ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel
texte bleu Parole d'un pur mytho





Physique

Léonce est un garçon bien fais. Il a une belle musculature et des épaules larges. Il le doit en parti grâce à ses exercices dans l'eau. Sa peau est pâle et douce et ses yeux sont bleu céruléen. Son regard envoûtant est parfois souligné par le maquillage qu'il a autour de ses mirettes. Ses fines lèvres forment avec aisance un sourire parfois moqueur parfois franc, de façon que l'on ne sait jamais quand il est sérieux. Grâce à ses gènes de poiscaille Léonce n'a pas de mal a évolué dans le milieu aquatique. En revanche, sur terre c'est une autre paire de manche. Ses déplacements sont plutôt curieux. Ses jambes ne semblent pas à l'aise à devoir supporter tout son poids et il semble ivre quand il marche dans la rue. Pourtant, ses deux pieds ont tout d'humain et il est régulièrement à la surface. Néanmoins ce n'est pas son milieu favori. Il est agréable de se blottir dans ses bras bien qu'il soit souvent trempé des pieds à la tête ne prenant nullement la peine de sécher ses cheveux. Ses derniers sont assez courts et châtain. Aucune de ses mèches ne semblent avoir la même longueur comme des algues qui pousseraient à la base de son crane. Des branchies se trouvent derrière ses oreilles lui permettant de respirer sous l'eau. Ainsi, il est doté de deux appareils respiratoires le rendant apte à circuler en mer comme sur terre. Elles sont légèrement bleutées et transparente. L'inconvenant est qu'elles sont très fragiles. S'il il les perd il peut dire adieu à son privilège.

« Avoue je suis beau gosse. Je sais que tu dois te retenir pour ne pas me sauter dessus alors je vais un peu reculer… Prend un numéro et puis je reviendrais vers toi. »



Mental

Le jeune japonais a eu une vie plutôt paisible en somme. Du moins pour ce qu'il s'en rappelle. Il semble avoir une facilité à oublier ce qui l'ennui. Parfois cependant il ne le fait pas exprès. Ne lui en voulait pas s'il ne retient pas votre nom ou même votre tête, il se distrait facilement. En revanche, il s'habitue vite aux gens. Il n'a pas besoin de les cerner pour ressentir le besoin de leur parler ou de les serrer contre lui. Ceux qu'il ne peut pas piffé il leur adressera à peine la parole. Bref Léonce n'est pas facile à vivre et c'est une vraie bourrique. Il n'hésite pas longtemps à faire une blague, qu'elle soit drôle ou non. Ça peut être pour détendre l'atmosphère ou juste pour faire son intéressant. Car, chose importe à savoir sur Léonce, il ment comme il respire. Pour lui évidemment ça se traduirait plus par : raconter des histoires, broder. En tout cas il ne peut pas s'en empêcher. Il a raconté son passé mille fois sans qu'aucune ne ressemble à celle d'avant. Ainsi il est le sujet de conversation. Cela lui importe beaucoup. En dehors de son égocentrisme exacerbé il est souvent dans les nuages. Son plus grand rêve est d'obtenir un meilleur rang social. Chose dure pour un hybride qui ne peut juste espérer avoir un maître qui le traite bien. Cela pourrait lui suffire si ce dernier était également doté d'une belle fortune. Léonce aime le luxe. Il y a goûté, il ne peut s'en défaire. D'après tout cela on pourrait le qualifier de bien superficiel mais c'est une manière pour lui de se protéger face aux choses qui comptent et sont bien trop douloureuses. L'essentiel est donc d'avoir le mode d'emploi pour traiter avec l'hybride. Quand c'est le cas vous pourrez très bien vous entendre avec lui. Il ne demande que ça.

« Le narrateur j’ai deux mots à te dire… Déjà je ne suis pas japonais je suis russe. D’où viens mon nom a ton avis ? Mon père s’est enrichit en vendant du whisky ok !? Et puis… bourrique. Sérieux ? Alors là c’est carrément une insulte mec. Je suis un poisson ! »


Histoire

Léonce ne se rappelle pas du tout son enfance. Il lui arrive de revoir dans sa tête des images d'adultes. Peut-être s'agit-il de ses parents mais il ne peut en être sûr. Les souvenirs dont il est certain débutent dans une maison du plaisir. Elle se nommé Suiitohoomu. C'est là qu'il a grandi. Entouré d'hommes et des femmes hybrides qui vendaient leur corps et leur compagnie. Elle était destinée à une clientèle d'humain aisé voir riche. Léonce était donc bien logé et nourrit contrairement à une partie de ses congénères. Il appris d'abord à plaire. Chose pour lequel il n'eut pas trop de mal. Puis, il devait aussi apprendre quantité de choses sur la cuisine et divers arts pour satisfaire les clients. Des sortes de geisha d'une autre époque. En un peu moins sophistiquer peut-être. Léonce n'était à l'aise dans aucun de ses domaines. Sa nourriture était à peine mangeable et ses danses pitoyables. Il se trouvait ridicule à se trémousser pour quelqu'un. En revanche, il avait la technique pour éviter tous ses entraînements. Il se défilait avec le sourire, inventant des excuses assez ingénieuses. C'est ainsi qu'il trouva finalement une particularité qui le différencia des autres. Pour ceux qui aimaient converser ou même simplement écouté, il était d'une agréable compagnie. En grandissant il fut également présent pour combler les exigences des hommes du point de vue sexuel. Néanmoins, il était difficile. Et comme c'était aux clients et non a lui d'en décider, il subit plus d'une punition. Cela ne changea pas son caractère, il ne fut que plus têtu. Ses moments privilégiés étaient surtout ses séjours dans l'étang. La propriété de Suiitohoomu était vaste, si bien qu'une pièce d'eau se trouvait derrière la maison. Il avait négocié avec le maitre des lieux, prétextant qu'il avait besoin d'un minimum de baignade pour ne pas souffrir de déshydratation. Ses moments resté très occasionnel mais ils lui étaient bénéfiques. Il se retrouvait seul, satisfait d'avoir un moment à lui pour se ressourcer. Finalement, au bout d'une dizaine d'année, la maison du plaisir ferma, en tous les hybrides furent vendus. Le garçon attendit de longs mois avant d'être acheté. Quand ce fut le cas, son propriétaire le garda deux ans. Puis il se lassa de lui et le revendis.

« Mon père était un commercial venu au Japon pour affaire. Il sortait d'une épuisante réunion dans l'île aux hybrides. Au lieu de manger avec les autres dans la tour il décida de jeter un coup d'œil au marché. Le problème était qu'il n'avait que de faible notion de japonais. Néanmoins, il tenta de demander le prix formulant une phrase qui était un peu un mélange de russe, d'anglais et de japonais. La vendeuse ne comprit pas un mot. C'est là que ma mère, une hybride qui faisait les courses pour son maître, vint à son secourt. Elle maîtrisait bien l'anglais et ensemble ils purent se comprendre et acheter la nourriture convoitée. Mon père décida de manger avec la jeune femme, ce qui leur permit de discuter. Ils étaient intarissables et ne se rendirent pas compte que la journée se poursuivait. Ils s'arrêtèrent au bout d'un moment en s'apercevant que le ciel devenait de plus en plus sombre. Lui avait oublié de rejoindre ses collègues et elle n'était pas retournée chez son propriétaire. Mon père vit sa détresse et réussit à la convaincre de partir. C'est ainsi que mes parents devinrent mari et femme et eurent un enfant. Moi ! ... Mais je les ai perdus il y a une semaine et les flics m'ont amené là. »



Votre définition d'un hybride

« C'est moi. Parfois en plus chiant, timide ou taré. Y’en a aussi des pelucheux et des vicieux. Quelques un peuvent voler, d’autres chiale. Et franchement ils ont souvent une histoire pitoyable. Quoi qu’il en soit aucun n’est plus beau que moi. »






Et derrière l'écran ?

PSEUDO : Rêverie
ÂGE : 20 ans
COMMENT T'ES ARRIVE LA ? Bah j’ai vu d’la lumière j’suis entré.
AVIS SUR LE FORUM : Sympatoche








Code by (c) Dey

_________________
Au fond je crois qu'on m’aime... Mais pas comme je l'entend:
 


Dernière édition par Léonce Warzinski le Ven 25 Avr - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 75
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 24
Localisation : DANS TON C//BANNI//




MessageSujet: Re: La douceur a ses vices ~ Léonce   Ven 25 Avr - 13:32

Bonjour !

Je suis sincèrement déçu, jusqu'au bout j'ai cru que ta fiche serait parfaite... Mais, je dois quand même te poser une question...
Dans ton histoire, les paroles en bleus sont-elles au bon endroit ? Tu dis qu'il ne se rappelle pas de son enfance, et qu'il était dans une maison close (ou autre mot, j'ai oublié), puis dans le texte qui SUIT tu dis qu'il les a perdu il y a une semaine seulement... Si tu veux absolument que ça soit un rajout pour mieux expliquer, tu pourrais juste modifier "Et les flics m'ont emmenés là" en remplaçant par l'endroit où ils l'ont emmené ?

Je te remercie, j'ai hate de te pré-valider !

_________________

   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 11
Date d'inscription : 24/04/2014
Localisation : Dans un lac ou un étang.




MessageSujet: Re: La douceur a ses vices ~ Léonce   Ven 25 Avr - 16:32

« Ohoh je vois que mon histoire a réussit a convaincre quelqu'un. Merci à toi ♥ »
Léonce


Bwarf en faite le texte en bleu représente les paroles de Léonce. Et comme il est un gros baratineur en puissance, il raconte n'importe quoi sur sa vie. Ce n'était apparemment pas suffisamment claire, désolé. Je rajoute une note (ノ´▽`) ノ  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 75
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 24
Localisation : DANS TON C//BANNI//




MessageSujet: Re: La douceur a ses vices ~ Léonce   Ven 25 Avr - 17:12

Ah d'accord, c'est un peu plus clair vu comme ça !
Et bien je te pré-valide, et on verra ce qu'en pense les admins ! Bonne chance.

_________________

   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 11
Date d'inscription : 24/04/2014
Localisation : Dans un lac ou un étang.




MessageSujet: Re: La douceur a ses vices ~ Léonce   Ven 25 Avr - 21:45

Merci bien monsieur le chanteur (8

_________________
Au fond je crois qu'on m’aime... Mais pas comme je l'entend:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 98
Date d'inscription : 18/10/2012




MessageSujet: Re: La douceur a ses vices ~ Léonce   Ven 2 Mai - 5:49

Bienvenue beau poisson et désolé du retard.
Je n’ai rien à redire, quelques petites fautes par ici par là, mais pas tant.
Je te dirais de faire attention avec les accords et la terminaison de tes verbes finissant par é, er ou ez.
J’ignore si tu connais l’astuce de remplacer le verbe par mordre. Si tu ne connais pas, n’hésite pas à me le demander. C’est tellement pratique.

Donc bon voilà, je valide ta fiche.
Recense ton vava pour qu’on ne te le chipe pas et tu peux faire une demande de maître(sse)

_________________


Click sur mes créatures èé je t'y oblige!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La douceur a ses vices ~ Léonce   Aujourd'hui à 21:34

Revenir en haut Aller en bas
 

La douceur a ses vices ~ Léonce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Vidéo][Next Gen] Une introduction tout en douceur ...
» Oisiveté, mère de tous les vices (PV : Reine Emalia)
» Vertues et vices
» La douceur estivale d'une conversation jardinière [Katrina]
» Un peu de douceur dans ce monde de brute (Sasha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-