AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 De nouvelles jumelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2013




MessageSujet: De nouvelles jumelles   Jeu 17 Avr - 11:41



Yuhime & Yumiko




Qui es-tu ?



    NOM :aucun
     PRÉNOM :Yuhime & Yumiko
    ÂGE :16 ans
    SEXE :féminin
    RACE :renarde (blonde et albinos)
    STATUT :docile
    ORIENTATION SEXUELLE :bi







Physique

Sur le plan physique, nous allons commencer par une description globale de nos jumelles, et pour cause, étant de véritables jumelles, quatre-vingt-dix pourcent de leur corps est identique, sans doute plus.

Yuhime et Yumiko ne sont pas bien grandes pour leur âge, ne mesurant qu’un mètre cinquante-cinq, elles se démarquent assez facilement dans la rue, mais cela n’est pas vraiment gênant étant donné que leur poids suis cette taille. En effet, en plus d’être assez petite, les deux sœurs ne sont pas bien grosses, ne pesant que quarante-cinq kilos. A cause de cela, on a souvent l’habitude de les prendre pour plus jeune qu’elles ne le sont vraiment. Pas qu’elles ne soient pas âgées, non, elles ont quand même atteint l’adolescence. Elles sont toutes les deux âgées de quinze ans, Yuhime étant plus jeune de quelques minutes étant sorti du ventre de leur mère en seconde. Une des autres raisons qui fait qu’on les prend souvent pour des enfants est leur tour de poitrine.  Ces dernières n’avaient pas une poitrine des plus développer, un modeste bonnet B sans grande prétention, mais cela ne les avaient jamais vraiment complexé, enfin peut-être un peu Yuhime.

Elles ont le corps fin, mais en plus de cela, elles possèdent des traits juvéniles que beaucoup de femmes plus âgées leurs envieraient. A cause du sport qu’elles font toutes les deux, Yuhime et Yumiko ont un corps assez musclé. Elles n’auraient pas vraiment de mal à se défendre contre un quelconque agresseur, du moins tant que ce dernier ne prend pas connaissance de l’absence réelle des jambes de Yuhime. Mais tant que les deux étaient ensemble, elles n’avaient rien à craindre, Yumiko pouvant compenser tout cela.

Penchons-nous maintenant un peu plus sur le cas individuel de ses jeunes filles. Car oui, bien que vraies jumelles, elles ne sont pas parfaitement identiques. Yuhime est une renarde à la peau blanche comme la neige, autre point qu’elle partage avec sa sœur, mais contrairement à elle, Yuhime est blonde comme les blés, tel un soleil d’été illuminant les environs de sa douce lumière. Elle a les cheveux très longs qu’elle coiffe selon ses envies du jour, passant de la queue de cheval aux couettes, s’arrêtant de temps en temps pour faire un chignon ou encore tout simplement les laissez libre. Elle est assez fière de ses cheveux, et en prend le plus grand soin possible. Ses yeux sont de la couleur jade, un magnifique vert pal pouvant rappeler la belle couleur des feuilles. Ses attributs animaliers sont de la même couleur que ses cheveux, blonds, bien que la pointe de ses oreilles et de sa queue soit blanche.

Sa plus grande passion est de courir, une passion que lui avait transmise son père avant de mourir dans cet accident d’avion. Depuis c’était la chose la plus importante pour elle, elle court le matin et le soir dès qu’elle le peut, utilisant des prothèses particulières afin d’avoir une meilleure élasticité au sol. Courir lui permet d’oublier ses démons, la mort de ses parents, la perte de ses jambes, l’accident, tout ce qui lui pèse sur le cœur. Pendant qu’elle court, elle n’a besoin de ne penser à rien.

Mais ce n’est pas tout, bien que la course est son sport préféré, elle aime tout simplement tout ce qui est physique, ainsi elle passe beaucoup de temps à danser aussi, quel que soit le type de danse, elle aime sentir son corps bouger. Elle préfère éviter les sports de balle, du moins ceux qui se jouent avec les jambes, en revanche elle aime jouer au basket ou au volley.

Yumiko est légèrement différente, en ce particulier pour ce qui est de la couleur. En effet, la jeune fille porte des traits caractéristiques d’une personne albinos sans pourtant en avoir la maladie. Elle a bien entendu une peau très blanche, mais aussi et surtout, des cheveux complètement décolorés, et cela de manière naturelle. Elle a les cheveux de couleur blancs, totalement blancs, comme de la neige fraichement tombée en hiver. C’est n’était pas une coloration, elle était simplement née comme ça. Le bout de ses oreilles et de sa queue est de couleurs argentées, légèrement plus sombres que sa couleur de base mais qui ce confort quand même assez facilement avec le blanc. Quant à ses yeux, ces derniers brillent d’une couleur mystique, un rouge profond, tel deux rubis étincelant dans une mare de sang.

Tout comme Yuhime, Yumiko est plutôt sportive elle aussi, bien que plus intellectuelle. Mais cette dernière préfère se spécialiser dans une branche du sport en particulier, et c’est celui des sports de combat. Elle aime beaucoup pratiquer les arts martiaux, mais ce qu’elle préfère par-dessus tout reste le maniement des sabres que sa mère avait commencée à lui apprendre en étant petite. Elle a appris à utiliser divers style en étudiant comme elle le pouvait dans les livres et en reproduisant les gestes dans la réalité. Son style préféré est le double sabre. Elle possède par ailleurs deux épées, rare héritage de sa famille, qu’elle ne quitte que très rarement. Elle n’est pas non plus mauvaise dans ce qui est le maniement des armes à feu, bien qu’elle manque d’expérience dans ce domaine. Son intelligence et ses techniques aux sabres sont l’une des choses qui fait que la jeune fille et aussi très appréciée de la gente féminine.

Une des choses qu'elle n'aime pas vraiment à propos d'elle-même reste ses cicatrices. En effet, si sa sœur a perdue ses jambes dans l'accident d'avion, Yumiko n'est pas non plus sans problème de ce passage de leur vie. Plusieurs blessures parcourent son corps, laissant à jamais des marques indélébiles, sans jamais pouvoir avoir la chance de les voir disparaître un jour. Une de ses cicatrices lui parcourt le flanc droit, du début de son omoplate finissant sur le bord de son ventre. Une autre lui parcourait le dos, encore une la cuisse, et une dernière plus petite, sur le bras droit. Toutes ses cicatrices étaient fines et belles, toutes bien recousu.




Mental

Si vous le voulez bien, nous allons commencer à présenter le caractère des personnages de notre histoire. Commençons par la plus jeune des jumelles, Yuhime.

Yuhime est une jeune fille au tempérament enflammé, elle aime beaucoup rire et s’amuser avec les personnes qui l’entourent. Elle est souvent de bonne humeur et sait très bien cacher ses émotions quand quelque chose ne va pas. Elle est du genre à aller vers les gens pour faire leur connaissance, et à essayer de ne pas se disputer avec eux, bien que quand elle a quelque chose à dire, elle n’hésitera pas à le faire.

C’est une battante, elle est prête à tout pour assumer ses responsabilités seule, sans aide de personne. Elle ne veut pas qu’on la voit comme une petite fille fragile, et pour cela elle ne parlera jamais de ses problèmes. Sa forte volonté c’est particulièrement fait remarquer lors de sa rééducation, comme elle dû apprendre à utiliser des prothèses artificielles aux jambes pour pouvoir marcher de nouveau. Les médecins s’accordent à dire qu’il faut une bonne année pour être capable de courir avec. En un mois, Yuhime était déjà capable de le faire, surprenant ainsi tout le personnel soignant.

Elle n’est pas vraiment du genre intellectuel, elle est beaucoup plus dans le type sportive, ne se concentrant que sur une chose pour ne pas penser aux autres. Bien entendu elle n’est pas idiote non plus, elle sait parfaitement lire, écrire, compter, calculer et tout ce qu’il faut savoir pour une jeune fille de son âge, en terme général sa moyenne des tests que leurs faisaient passer leurs parents et leur maitresse tournait souvent à la limite des dix points.

A cause de son handicap, elle n’aime pas que les gens la prennent de haut, elle sait très bien qu’elles sont ses limites, bien qu’elle à la mauvaise habitude de les dépasser trop souvent. Elle n’aime pas qu’on lui dise ce qu’elle ne peut pas faire à cause de ça. Pour elle, ses prothèses remplacent complètement ses jambes, et de ce fait, bien qu’elle doive prendre quelques précautions, elle déclare pouvoir tout faire normalement.

Elle a en revanche une peur bleue, celle de perdre à nouveau ses jambes qu’elle à se durement récupéré. Elle a horreur d’être en fauteuil roulant, ne pas pouvoir courir est l’une des choses qui la terrifie le plus. A cause de ça elle est plutôt du genre à ne pas prévenir en cas de blessure, ou autre, ne voulant pas aller au médecin.

Yuhime est plutôt du genre frivole, aimant bien se promener un peu partout, elle n’est pas du genre à rester attachée à un endroit ou à une personne. Elle n’hésitera pas à avoir plusieurs relations si cela l’arrange ou lui plait, même si cela a tendance à ne pas plaire à sa jumelle, elle sait très bien que cette dernière ne dira rien.

Elle a un grand sens de l’humour, parfois mesquine, taquine, pouvant tomber dans l’humour noir ou encore dans l’ironie. Elle aime bien plaisanter avec les personnes qu’elle apprécie, bien qu’elle n’hésite pas à les mettre en boule ou à se moquer d’eux quand elle le désire, en général ses derniers savent très bien que Yuhime plaisante et n’est pas sérieuse.

Malgré tout, elle garde des traumatismes très puissants de la perte de ses parents, que ce soit pour sa mère où pour son père, surtout pour ce dernier. Elle n’est pas du genre à les afficher en pleine journée, mais elle fait souvent des cauchemars à ce propos, se réveillant la nuit en sursautant, terrifiée au point de ne plus pouvoir se rendormir.

A cause de cela, la vérité à son sujet est bien moins belle que l’on pourrait le croire. Tous les points abordés précédemment sont les émotions et les apparences qu’elle affiche. En réalité, elle ne fait véritablement confiance à personne d’autre que sa sœur. Son cœur est un désert de solitude gardé par une muraille impénétrable. Elle ne laissera personne s’approcher d’elle, elle ne laissera personne atteindre son cœur. Elle sait mieux que quiconque à quel point la vie peut-être fugace et à quel point la mort peu subvenir vite. Afin de ne plus souffrir de la perte de quelqu’un, elle ne veut tout simplement plus s’attacher, ainsi les gens peuvent bien disparaitre autour d’elle, cela ne lui fait rien. Les amis d’un jour disparaissent le lendemain sans laisser de trace, pareil pour les amants, mais pour Yuhime cela n’a aucune importance, mêle si c’était des personnes avec qui elle avait passé une année ou plus, elle n’était pas vraiment attachée, elle n’avait donc aucun remord à les laisser partir. Elle a juste besoin de sa sœur, c’est sa dernière véritable attache dans ce monde. C’est pour cela que bien qu’entourée, elle n’a aucun véritable ami, elle est seule, mais cela ne la dérange pas, et elle n’a pas envie de changer cette partie d’elle, elle est très bien ainsi. Si quelqu’un essaye malgré tout de se frayer un chemin jusque son cœur, qu’une personne essaye de la comprendre, de s’approcher d’elle et de devenir bien plus qu’une simple connaissance ou un simple ami, alors elle se braque et elle le rejette, mettant immédiatement fin à toute relation entre eux.

Ne jamais laisser personne s’approcher de son cœur, ne jamais s’ouvrir à personne, ne faire confiance à personne et ne jamais montrer ses faiblesses, voilà qu’elles sont les principaux maitres d’œuvres de Yuhime.

Bien que jumelles, on ne peut pas vraiment dire qu’elles ont un caractère semblable. Peut-être peut-on même dire que c’est l’inverse, bien que certains points sont malgré tout semblables. Peut-être était-ce dû à la différence de poids qu’elle avait chacune à porter, ou bien simplement à la manière qu’elles le portaient.

Toujours était-il qu’un de leur grand point commun était qu’elles étaient toujours entourées. Car oui, tout comme sa sœur, Yumiko est et aime bien être entourée d’amis, pouvoir parler avec les autres, sourire et rire à leur plaisanterie. Elle aime tout simplement avoir des amis. Elle est une personne tout aussi joyeuse que sa sœur, aimant bien rire et ayant souvent le sourire aux lèvres. Elle est un peu moins verser dans l’humour que Yuhime, au plutôt elle aime l’humour simple, elle ne se moque pas des autres, et fait rarement de l’ironie.

C’est une personne beaucoup plus intelligente que sa sœur, bien qu’elle n’en reste pas moins sportive. Elle a souvent la note maximale aux tests qu’elle passait, excellant dans toutes les matières. Elle a souvent un livre à la main, lisant le temps que sa sœur court. Elle est beaucoup plus réfléchie que Yuhime, et là où on voit une gamine dans sa sœur, c’est plutôt l’adulte que l’on observe dans Yumiko. C’est toujours elle qui prend les responsabilités et qui réfléchit pour les deux.

C’est peut-être à cause de cela qu’elle a développé une attitude fortement protectrice envers Yuhime, bien qu’une raison un peu plus sombre et personnelle se cache derrière cela. C’est tout simplement devenu une vraie dépendance. Pour Yumiko, sa vie n’a d’importance que pour aider sa sœur, et elle serait prête aisément à la sacrifier si cela pouvait sauver Yuhime. Elle prenait chacune de ses décisions en pensant à elle, et rien de plus.

Elle s’attache beaucoup plus facilement que sa sœur, bien qu’elle a elle aussi compris à qu’elle point la vie peut-être fragile, elle pense que ce n’est pas une raison de ne plus accorder sa confiance aux autres, de ne plus se rapprocher des gens. Contrairement à Yuhime, elle a de véritables amis sur qui compter et qui ont une grande importance pour elle, bien que sa sœur éclipse complètement cela. Ainsi elle s’attache beaucoup plus facilement aux personnes, et beaucoup plus profondément.

Yumiko est aussi beaucoup moins frivole que sa jumelle, elle n’est pas capable de sortir avec une personne juste pour s’amuser, pour elle si il n’y a pas vraiment de sentiment, alors cela ne sert à rien. Elle n’est pas non plus du genre à aimer plusieurs personnes en même temps, bien que son cœur puisse lui aussi balancer.

Yumiko aime aussi beaucoup les arts, bien qu’elle ne sache pas vraiment si elle est douée au non, elle aime peindre, dessiner ou encore chanter. Si elle en avait eu l’occasion, aurait aimée apprendre à jouer de la musique, malheureusement, bien que n’étant pas pauvre, sa famille n’avait jamais eu les moyens de lui donner des cours. Yuhime dit aimer sa voix, mais elle ne sait pas si elle se montre vraiment objective ou si elle dit cela juste pour lui faire plaisir.


Bien que souvent d’humeur joyeuse, Yumiko laisse plus facilement ses émotions se matérialiser sur son visage, ainsi il n’est pas vraiment étonnant de remarquer la tristesse ou la peine y avoir une place d’honneur. Car s’il y a une chose qu’il faut savoir avec elle, c’est que Yumiko s’en veut profondément de la perte des jambes de sa sœur. Pour elle, elle est la seule fautive pour cela. C’est l’autre raison la poussant à ce point à s’accrocher désespérément à Yuhime. C’est parce que cette dernière l’a protégé dans cet accident que maintenant il lui manque des membres. Mais ce n’est pas tout, car pour elle, c’est aussi de sa faute si leur père a péri, parce qu’elle n’a pas su le protéger, toujours dans cet accident qui a laissé une profonde cicatrice en elles. Les réduisant à l’état d’orpheline. Jamais, elle le sait, elle n’arrivera à se le pardonner, peu importe le nombre de fois que sa sœur essaya  de la réconforter quand elle finissait en larme, lui assurant qu’elle n’est pas fautive, cette cicatrice dans son corps resterait bien plus ouverte que celles qui lui martèle la peau.




Histoire

Notre histoire commença il y a maintenant seize de cela, dans une petite maison sans grande prétention, sans histoire, ou une famille se retrouva soudainement agrandie de deux membres. C'était une famille de simples renards, vivant légèrement en marge d'un village, seul, ils avaient bien des maitres, mais seule la femme avait voulu des hydrides pour les sauver, de ce fait, ils les laissaient vivre comme bon leur semblait. Le terrain ce lequel ils habitaient appartenait à leurs maitres, de plus c’était eux qui leur avaient trouvé du travail. Ce n'était pas une famille riche, leurs parents travaillaient en tant qu'aides dans une maison de retraite, leur père faisait le jardin et leur mère chassait quand ils revenaient de leur boulot. Et pourtant, la naissance de ses deux enfants fut pour eux le plus grand bonheur qu’ils n’eurent jamais connu.

Un bref instant qu'inquiétude les traversèrent quand ils remarquèrent les yeux et le pelage de la première des jumelles, ces derniers n'étaient pas de couleurs habituelles. En effet, tous les deux étaient des renards blonds comme les blés, et possédant des yeux soit verts soit bleus, les yeux rouges et la couleur blanche de  sa fourrure étaient tout sauf habituels. Ils avaient connaissance d'une maladie humaine nommée albinisme, et dont l'exposition au soleil avec cette maladie pouvait causer des cancers de la peau. Craignant pour la santé de leur fille, ils allèrent voir un médecin, accompagner de leur maitresse. Après examen, il se révéla qu'elle ne portait pas les effets néfastes de cette maladie, mais pour une raison inconnue au docteur, elle en avait certains symptômes.

Ayant été rassuré quant au cas de leur fille, leurs parents purent commencer à élever leurs enfants. Ils nommèrent la première à la couleur de la neige Yumiko, et la seconde à la couleur des blés Yuhime. Ils n'avaient pas prévu d'avoir des jumelles à la base, mais cela ne les dérangeait pas. Les premières années qu'ils passèrent ensemble furent magiques, les enfants s'épanouissaient sans grand problème, dans la joie et la bonne humeur.

La mère essaya de leur apprendre l'art du sabre qu'elle avait elle-même appris de ses ancêtres. Seulement, là où Yumiko était très attentive et assidue, écoutant attentivement sa mère pour apprendre tout ce qui y avait à savoir sur ce qu'elle avait à lui apprendre. En revanche Yuhime elle était beaucoup plus dissipée, n'aimant pas rester assise à écouter, n'aimant pas toutes les règles et le calme qu'il fallait pour le kenjutsu. Alors à la place leur père la prit pour courir tous les matins, d'abord sur des petits parcourt, puis comme elle semblait aimée se dépenser, il commença alors à l’entrainer chaque jour un peu plus loin et un peu plus vite avec lui. De temps en temps, leur maitresse venait afin de donner des cours plus poussés aux jumelles. Au final, les rôles se répartirent ainsi.

Malheureusement, le destin n’avait pas prévu d’être clément avec cette famille qui pourtant n’avait rien demandé à personne. A L’aube des sept ans des deux jeunes filles, une énorme tempête de neige frappa lors d’un hiver particulièrement rigoureux. La jeune mère finie par tomber malade, et les voies de circulation furent coupées jusque la maison, il n’eut aucun moyen pour eux de faire venir un médecin ou quiconque pouvant soigner la dame. Sa maladie empira, encore et encore, sous les yeux des deux jeunes filles qui ne pouvaient rien faire. Finalement elle rendit son dernier soupir après une nuit. Les deux jumelles furent inconsolables pendant de longues journées avant de réussir à surmonter légèrement cet obstacle.

Malgré tout, les cicatrices de ce tragique événement restèrent à jamais gravées dans leur mémoire. En particulier dans celle de Yuhime, le soir parfois elle faisait des cauchemars de la perte de sa mère, elle se mit alors à fortement s’accrocher à son père, passant le plus de temps possible avec lui, elle était devenue totalement dépendante de ce dernier. Dans le cas de Yumiko, cela la renforça dans le fait d’être la jeune fille la plus parfaite possible afin de plaire à la défunte. Elle se mit à étudier autant qu’elle le pouvait, elle passait du temps à la bibliothèque, elle continuait l’apprentissage du maniement d’épée, commença celui des arts martiaux. Elle voulait devenir la plus parfaite possible.

Seulement, avec la mort de la mère, ce fut aussi la perte d’un salaire qui arriva, les temps devinrent plus durs. Le père avait dû agrandir son jardin, pendant que Yumiko avait pris la place de chasseuse avec ses sabres qu’elle avait obtenue de par sa mère.

Cette organisation dura pendant six années de plus, grâce aux efforts de tout le monde, le père réussis à mettre un peu d’argent de côté, leur permettant ainsi de faire un petit voyage en dehors de l’île, afin de faire découvrir de nouveaux horizons à ses jumelles qui jusque maintenant n’avaient pas quittées leur petit village. Au plus grand étonnement du père, leurs maitres se joignirent à eux pour le voyage.  Leur premier voyage en avion donna un grand sourire à Yumiko et Yuhime, qui jamais n’auraient pu penser qu’un si grand engin en métal puisse voler.

Ils ne restèrent pas longtemps sur le continent, dans un premier temps, car ils ne devaient pas se faire remarquer en tant qu’hybride, mais surtout aussi car ils n’avaient pas pu payer longtemps leur location, malgré tout, ses vacances furent les plus beaux souvenirs qu’elles eurent depuis l’époque de leur mère.

Mais le cauchemar commença à leur retour en avion. N’ayant pas beaucoup d’argent, ils avaient naturellement opté pour une petite compagnie low cost sans grande envergure. Arrivé près de l’aéroport, un violent soubresaut agita l’avion. Des cris de panique surgirent alors dans tout l’appareil, commençant à fortement inquiéter les deux jumelles. Ce fut Yuhime qui la première remarqua l’épaisse fumée qui s’échappait d’un des deux réacteurs de l’avion alors que ce dernier commençait à chuter. Un message de sécurité fut délivré par les hôtesses de l’air, essayant de clamer la population, mais ce fut peine perdue quand le deuxième réacteur lâcha lui aussi dans une petite explosion, laissant l’avion piqué du nez la tête la première.

Tout ce que se rappelèrent Yuhime et Yumiko fut la panique qui les envahirent à ce moment, et les bras de leur père les entourant de leur douce chaleur protectrice. Un grand fracas eu lieu, puis plus rien. Elles ne surent pas combien de temps elles passèrent ainsi, mais quand elles se réveillèrent, ce fut l’enfer qui s’offrit à eux. Il ne devait pas s’être passé bien longtemps, les secours n’étant même pas encore là. Ce fut Yumiko qui ouvrit les yeux la première, tout ce qu’elle ressentait n’était que douleur. Elle était plus faible qu’elle ne l’avait jamais été, sentant un liquide chaud couler de plusieurs endroits de son corps. Le silence qui régnait était presque effrayant, seules les flammes qui léchaient le sol un peu partout produisaient un bruit. De l’avion il ne restait presque rien, seul de la ferraille et de la taule ondulée.

Finalement, ce fut un cri de douleur qui lui fit véritablement reprendre contact avec la réalité. Sa sœur venait d’ouvrir les yeux, et ses derniers étaient baignés de larmes. De ce qu’elle disait, elle avait mal aux jambes, vraiment mal, et quand Yumiko essaya de jeter un coup d’œil, elle ne put que constater avec effarement que ses dernières semblaient être coincées dans des morceaux de ferrailles, bien que broyées était peut-être un meilleur terme. Elle voulut bouger pour vérifier ce fait, mais malheureusement cela lui en était impossible. Yuhime retomba bien vite dans l’inconscience, sans doute n’ayant pas supporté la douleur, mais Yumiko, elle, fit tout ce qui fut en son pouvoir pour attendre l’arrivée des secours. Quand elle eut confirmation qu’elles allaient être sauvées, elle se permit alors de sombrer à son tour.

La suite, elle s’en rappelait comme si c’était un mauvais rêve, mais pourtant ce dernier est bel et bien réel. Elle se réveilla dans un hôpital, où elle put constater avec horreur les cicatrices qui parcouraient maintenant son corps, mais le pire rester l’état de sa sœur. On avait dû lui amputer les jambes, juste en dessous de ses genoux. Il n’y avait pas eu d’autre solution mais cela affligea Yumiko. C’était Yuhime qui était au-dessus d’elle dans ses souvenirs de l’accident, elle l’avait protégée, c’était de sa faute si maintenant cette dernière n’avait plus de jambes. Elles restèrent à l’hôpital un long moment, au final l’assurance de l’avion avait pris tous les frais en charge, le problème étant dû à une défaillance technique. Heureusement, comme ce dernier volait à basse attitude, il y avait eu quelques sauvées, pas beaucoup, deux trois en plus d’elles. Leur père ne faisait pas partie du lot, ni même leurs maitres. Elles se retrouvaient maintenant orphelines, sans plus personne sur qui elles pouvaient compter.

Cet accident les changea profondément, étonnamment Yuhime se dota d’un puissant esprit de combat, sa rééducation avec des prothèses fut fulgurante, en un mois elle pouvait déjà courir, quant à Yumiko, sa sœur devint le centre de son monde, elle était décidée à tout faire pour faire plaisir à cette dernière.

Une fois sorties de l’hôpital, elles furent rapidement placées dans une animalerie. C’était la première fois qu’elles se retrouvaient ainsi enfermées dans une cage. L’hôpital se trouvait dans une grande ville ou les hybrides n’étaient rien de plus que des esclaves. Elles ne restèrent pas longtemps sans maitre, une vieille personne les achetant. Bien qu’un peu négligente, cette personne n’était pas méchante et prit soin d’elles. Néanmoins, le mal était fait.

Yuhime avait perdu tout son côté de petite fille fragile très attachée à son père. Elle était toujours gamine, mais beaucoup plus renfermée sur elle-même. Elle ne faisait plus confiance aux gens, et surtout, elle ne voulait plus ouvrir son cœur aux autres. Elle commença aussi à enchainer les sortis et les petits-amis temporaires, dès que l’un d’entre eux essayer de se rapprocher plus que nécessaire d’elle, alors elle le jetait aussitôt. Elle s’était enfermée dans une forteresse de solitude dont seule sa sœur avait accès. La perte de son père lui avait vraiment fait comprendre à quel point la vie pouvait être fugace, alors si on pouvait perdre un être cher à tout moment, autant ne pas en avoir, au moins il n’y avait pas à en souffrir, tel était sa façon de penser. Elle avait repris la course avec beaucoup plus d’insistance, courant chaque matin et soir. Elle commença aussi d’autres sports, comme la danse, le basket  et autre.

Yumiko au contraire s’ouvrit un peu plus aux autres, ne s’enfermant plus dans ses livres ou ses exercices et essayant de se faire des amis. Elle avait acquis une philosophie inverse à celle de sa sœur, préférant lier des liens puisque la vie était si courte. Malgré tout, elle passait absolument tout à sa sœur et la faisait passer en priorité dans tout ce qu’elle faisait. C’était elle qui prenait les responsabilités pour tout, laissant Yuhime profiter de la vie comme elle le voulait.

Trois ans plus tard, alors que les deux jumelles venaient d’avoir seize ans depuis quelques semaines, la personne âgée décéda. Ce ne fut pas vraiment un gros choc pour Yuhime puisque cette dernière ne c’était pas rapprochée plus que nécessaire de cette dernière. Seule Yumiko pleura, ayant pris soin de cette personne jusqu’à la fin.

De nouveau, elles se retrouvaient dans une animalerie, poussant un soupir et s’adossant contre la grille, les deux sœurs se sourirent, simplement heureuse d’être au moins ensemble.





Votre définition d'un hybride

Les hybrides sont des personnes possédant deux jambes, deux bras et un cerveau comme un être humain normal. On ne devrais pas les traiter comme une sous race et en faire des esclaves.






Et derrière l'écran ?


    PSEUDO :Il y en a trop maintenant ^^ÂGE :21COMMENT T'ES ARRIVE LA ? j'y étais déjà AVIS SUR LE FORUM :tout le monde sais que je le déteste voyons








Code by (c) Dey


Dernière édition par Yuhime & Yumiko le Jeu 24 Avr - 18:17, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 212
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu sombre où ta voix ne peut être entendue




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Sam 19 Avr - 5:57

Rebienvenue.

J’ai beaucoup de choses à mettre au clair. Premièrement, j’ignore si on peut vraiment accepter que sur l’ile un petit village considère les hybrides égaux aux hommes. Je dois consulter les autres admins pour voir si nous l’acceptons.

Deuxièmement, impossible que la famille ait pu quitter l’ile aussi facilement. L’aéroport de neko no shima examine attentivement si des hybrides tentent de prendre l’avion et c’est pareil pour le port. La famille n’aura jamais pu quitter l’ile, donc l’accident d’avion je ne peux l’accepter. Car ils seraient très vite repérés et donc enfermés dans des cages.

Ensuite, tu as beaucoup de fautes d’accord dont je voudrais que tu relises ta fiche. Voilà, je te ferais signe quand j’aurais conversé avec un autre administrateur pour l’histoire du village acceptant les hybrides.

_________________


Jouons ensemble Invité, tu verras, ça sera très amusant ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2013




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Sam 19 Avr - 9:33

Merci pour être passer Gen, je vais voir pour modifier le passage avec l'avion. Si je met pour un voyage vers un autre point de l'ile ça ira ? Ou même sur une petite île a côté mais qui appartiendrait a Neko No Shima ? Il n'y a pas un moyen de s'arranger la dessus ? (oui je tiens assez a mon passage en avion =))

Ensuite pour le village, je n'ai pas dit que les hybrides étaient égaux aux hommes, mais qu'ils n’étaient pas si mal traités, donc ils ne sont pas chassés pour être enfermer en cage ou autre.

Je vais relire pour essayer de trouver les fautes mais ce point c'est vraiment pas mon fort ^^"


EDIT: fiche modifier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Jeu 24 Avr - 0:59

Les modifications sont bien, mais malheureusement il y a encore trop de fautes. Je te dirais beaucoup au niveau du pluriels et de l'accords. Pose toi la question qui est le sujet. Si par la suite je vois trop de fautes, je pourrais te surligner quelques unes.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2013




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Jeu 24 Avr - 16:27

Si les modification passe c'est déjà une bonne chose. J'ai e nouveau corriger une trentaine de fautes (peut-être plus j'ai pas comptée avec précision ^^) J’espère que cela suffira pour passer.

Encore merci pour tout ton travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Jeu 24 Avr - 17:16

Je t'ai surligné les fautes via mp. Car oui, il y en a encore beaucoup trop.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 26
Date d'inscription : 28/03/2013




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Jeu 24 Avr - 18:02

Merci beaucoup pour ton aide et désolé du travail supplémentaire que je t'ai donnée. J'ai corriger toutes les fautes surlignée dans le mp, il ne devrait plus y avoir de problème normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Jeu 24 Avr - 18:22

C’est beaucoup mieux! À l'avenir, essaie de corriger et te poser des questions. Wink
Voilà, je valide.
Recense tes avatars et fait une demande de cherche de maître si tu n’as pas encore un en tête.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De nouvelles jumelles   Aujourd'hui à 3:18

Revenir en haut Aller en bas
 

De nouvelles jumelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» [Campagne] Nouvelles règles de campagne ''maison''
» Les nouvelles de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-