AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 Fight, un sal clebs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 7
Date d'inscription : 01/10/2013




MessageSujet: Fight, un sal clebs   Dim 6 Oct - 23:40



Fight







Qui es-tu ?



    NOM : -
    PRÉNOM : Fight, mais c'est plutôt un surnom si on y regarde bien.
    ÂGE : 26 ans
    SEXE : M
    RACE : Dobermann
    STATUT : Rebelle
    ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuelle










Physique

10 LIGNES MINIMUMS
Imposant et musclé, ce sont les deux mots qui ressortent le plus lorsque quelqu'un parle de ton physique. Outre le fait que tu es un hybride, tu es avant tout un bel homme qui ne laisse pas ces dames et ces messieurs indifférents. Grand d'un bon mètre quatre-vingt-cinq, ton poids est en parfaite harmonie avec ta taille. Ton corps est bien fait, bien sculpté, tes muscles, tes pectoraux, tes abdos sont un délice pour le regard. Ta peau est douce et étonnamment bien entretenue, d'une teinture plutôt mat elle est cependant parsemée de cicatrices. Les plus imposantes sont au niveau de ton dos et la plus voyante entre tes yeux et ton nez, mais tu en as vraiment partout sur le corps. Loin d'être une honte pour toi, c'est avec une fierté non dissimulée que tu prends un malin plaisir à les montrer aux yeux de tous. Parce que tu es fier de ton parcours, même si celui-ci a été plutôt chaotique jusqu'à maintenant. Ton visage aborde le plus souvent la colère et le mépris, ça en ferait presque froid dans le dos s'il n'était pas aussi charismatique. Tes yeux rouges écarlates sont froids et hypnotiques, ils ont cette petite pointe de rage qui s'intensifie lorsque tu es énervé. Le reste de ton visage est si important ? Non, il est banal, comme tout le monde, tu as un nez fin et une bouche, comme tout être normalement conçus. Parlons plutôt de ce qui fait de toi un être si différent, si exceptionnel. Le Dobermann est un chien plutôt imposant, au corps musclé et gracieux. C'est avec cet animal que tes gênes ont été mélangés alors que tu étais encore à l'état embryonnaire. C'est ce qui fait qu'on te traite comme un moins que rien, comme une merde, comme un esclave ou un monstre. Bref, si tu n'avais pas ces deux petites oreilles noires aux poils fins et lisses dressées sur le haut de ton crâne, tu serais presque une personne comme toutes les autres. Mais ce n'est pas tout, tu as également une queue, ou du moins ce qu'il en reste puisque celle-ci a été coupée alors que tu n'étais encore qu'un bambin. Heureusement pour toi, la nature ne t'a pas doté que de ces deux choses aussi futiles soient-elle, tu as aussi hérité non seulement de la puissance et de la robustesse du Dobermann mais aussi de ses puissants crocs, bien cachés dans ta puissante mâchoire et de ses griffes pointues et aiguisées. Il ne faut cependant pas croire que tu as honte de ce que tu es, bien au contraire. Tu es extrêmement fier d'avoir hérité des gênes du Dobermann, tu aurais sans doute été beaucoup moins de cet avis si tu avais dû hériter des gênes du chihuahua par exemple.

Que pouvons nous dire d'autre pour boucler ton physique une bonne fois pour toute ? Parler des piercings que tu as sur le corps. Trois plus précisément, ça fait beaucoup pas vrai ? Mais c'est plus fort que toi, tu aimes surmonter la douleur et voir jusqu'où vont les limites de ton corps. Bref, tu en as un le nombril, un à la langue et enfin un au mamelon droit. Souvent tes partenaires sexuelle aiment jouer avec ce dernier, d'autres détestent les piercings et ne conçoivent pas qu'on puisse aimer souffrir ainsi. Tu as aussi de nombreux tatouages les deux plus imposants sont ceux que tu as au niveau des du pectoral droit et vers les omoplates. Ton style vestimentaire ? Tu n'en as pas vraiment, tu te balades le plus souvent torse nu, vivant en pleine nature, t'as pas de quoi te fabriquer un haut et puis comme ça tout le monde peu voir tes nombreuses cicatrices. En ce qui concerne le bas, un boxer et un treillis suffisent, le tout accompagné de tes magnifiques rangers.



Mental

10 LIGNES MINIMUMS
Avec toi, il faut que les humains oublient directement l'idée du gentil petit toutou bien obéissant, loyal envers son maître et sa famille qu'il protègera au péril de sa vie. Tu es loin, très loin d'être ce gentil toutou que toutes les familles rêvent d'avoir dans leurs jardin pour les protéger. Non, toi t'es plutôt du genre agressif et féroce, celui qu'on peu pas approcher temps qu'il a pas la muselière et qu'il est pas totalement immobilisé. Quand on y repense, t'es vraiment qu'un sale con de clébard. Un chien sans cervelle qui veut égorger tout ce qui bouge et qui a un pouls. C'est pas pour rien qu'on t'a baptisé "Fight", toujours à la recherche de bagarre, tu aimes provoquer, pousser à bout que ce soit par la manière douce comme par la manière forte. T'es vraiment un connard en fait, même la pauvre grand mère qui t'a servi de maîtresse, elle aussi elle y est passé. Tu es sans pitié, ta vie de merde t'a rendu fou, tu n'as de pitié pour personne. Excepté les enfants peu être ? Et encore. Un hybride dangereux, c'est ce qui était marqué au dessus de la cage lors de ton séjour a l'animalerie. Tu étais conseillé pour les maîtres avec de l'expérience, de la pratique et aussi beaucoup de patience. Et tu es passé entre les mains de plusieurs personnes, tu en as reçu des coups dans la tronche, mais personne jusqu'à maintenant n'a réussi à te faire plier. Les coups ne te font d'ailleurs plus rien, tu es habitué à la douleur, tu en rigoles comme si tu en voulais encore, comme si ça ne t'avait pas suffit. Provocateur mais aussi très impulsif, tu ne te laisses pas marcher sur les pieds, que ce soit par un homme ou par une femme et tu ne te gênes pas pour rendre les coups qu'on te met. Tu es tout de même poli et courtois.. Non, c'est une blague. Ces deux mots, tu les connais pas, mais si ta manière de t'exprimer peu choquer certaines personnes, pour toi c'est normal. Tu es plutôt froid et distant aux premiers abords, tu ne donnes pas ta confiance à n'importe qui et avant de confier celle-ci tu te permets de tester la personne encore et encore. Et si cette personne a le malheur de te trahir, alors elle verra que pour toi, la vengeance est un plat qui se mange chaud, tout juste sortit du four. Oh mais tu n'as pas que des défauts, tu as aussi quelques qualités même s'il y en a que très peu. Tu es un ami fidèle et très protecteur envers ceux qui le méritent et qui ont réussis à se faire une place dans ton cœur. Tu peux aussi te montrer affectif, même si c'est plutôt rare, les câlins, les bisous et les truc nian nian, c'est pas trop pour toi. Avec ces personnes tu peux également être plutôt jaloux, voir extrêmement possessif et tu te gênes pas pour exprimer ton mécontentement, même avec tes poings. Ce que tu penses des hybrides ? Tu ne leurs veux pas forcément du mal, mais tu n'éprouves pas non plus de la sympathie pour eux juste sous prétexte qu'ils sont dans le même bateau que toi. Tu tolères cependant certains hybrides, tu te montres beaucoup moins froid et agressif avec ceux qui se défendent et qui n'obéissent pas comme de vulgaires chiens. Tu n'aimes pas ceux qui lèchent les bottes de leur maître, tu les trouves faibles, sans personnalité, tu ne leur portes que très peu d'intérêt.

L'amour ? C'est un sujet tabou pour toi, d'ailleurs tu ne parles que très rarement de ta seule et unique aventure amoureuse. Celle-ci s'étant très mal terminée, tu as peur de te lier de nouveau à quelqu'un. Mais comme ça fait faible dit comme ça, tu préfères dire qu'un rebelle comme toi n'a pas a s'emmerder avec une relation. Cependant, si il t'arrivait de retomber amoureux, tu te montrerais déjà très dominant envers l'individu, un peu agressif, cette personne devra supporter ton caractère de merde mais en échange elle aurait l'affection et la protection qu'elle mérite.


Histoire

20 LIGNES MINIMUMS
L'obscurité, tu détestes ça et pourtant tu es contraint à y rester pendant neuf mois, le temps à ton corps de se développer et de devenir assez fort pour sortir du ventre de ta mère, un hybride. Une chienne dans les deux sens du terme, une Dobermann qui passait sa vie et qui passerait le reste de ses jours à se faire sauter pour agrandir l'élevage. Elle avait été créée uniquement pour ça, pour porter tes frères et sœurs en elle, pour engendrer d'autres hybrides de sang pur. Il n'était pas question de laboratoire, ni d'expérience ici, juste de reproduction de la race. Le maître avait acheté ta mère à une somme plutôt importante, uniquement pour son élevage. Les humains aimaient le sang pur, ceux qui étaient nés naturellement, d'une part parce que c'était moins chère que de le faire faire sur mesure au laboratoire, mais en plus parce qu'ils gardaient cette part d'animosité à la naissance. Ton père quand à lui était l'hybride d'un autre maître, un mal reproducteur, tu ne le connaîtras jamais. Et dans ton environnement encore aquatique, tu te demandais quelle serait ta mission sur cette terre. Passer ton temps a baiser, comme ta pauvre mère ? Dans tous les cas, toi et tes frères et sœurs, vous vous apprêtiez à mettre les pieds dans un monde cruel et sans pitié. Un monde où la justice n'existe pas pour les hybrides. Un monde où tu seras traité de monstre, de moins que rien. C'est injuste n'est ce pas ? Mais c'est ça, d'être hybride. C'est injuste de naître hybride.


✖✖✖


Enfin! ça fait neuf mois que tu attends ce jour, le jour où tu sortirais enfin de ce monde aquatique pour pénétrer dans ton nouveau chez toi. Et alors que la lumière du soleil ébloui tes petits yeux, tu pousses ton premier cri, tu respires ta première goulée d'air. On enroule ton corps fébrile dans une couverture, bien au chaud et on te dépose à côté de tes frères et sœurs, prés de ta mère qui récupère doucement de tout les efforts qu'elle venait de faire. Le maître referme la porte de la grange, encore une fois, tu te retrouves plongé dans l'obscurité. Ta mère n'est pas affective, elle est froide et distante, on dirait qu'elle vous méprise. La nuit est plutôt froide, tu as du mal à dormir, tu as faim et tu es frigorifié, mis un peu à l'écart de tes frères et sœurs, eux sont serrés, bien au chaud. Pourquoi ta mère ne vient pas t'aider ?

[...]

- "Il est mignon celui-là! et si on l'appelait Kawaï ?!"

Un chiot de plus venait de trouver un prénom. La petite fille du maître avait l'air gentille et douce. Tu étais trop occupé a faire des misères à l'un de tes frères pour regarder cette gamine. Tu lui mordillais l'oreille, plutôt méchamment, mais tu étais encore un bébé, tu n'avais aucune notion de ce qu'était la méchanceté à cette époque. Puis elle est venue te décrocher de ton frère, elle ta pris doucement entre ses bras et a sourit d'un air amusé.

- "Celui-là on va l'appeler "Fight" ! Oh mais.. Tu as vu papa ? Il n'a pas les mêmes yeux que les autres."

Tu la fixais, les yeux à demi-ouvert, de tes belles prunelles cramoisies. Elle n'avait pas tors la petite, tu étais le seul de la portée à avoir les yeux rouges. Tes frères et sœurs avaient les mêmes yeux que ta mère, des yeux bleus perçants. Qui aurait pu imaginer que cette différence allait te porter préjudice ?


✖✖✖


- "Ouvre ta putain de gueule, Fight!"

Trois ans ce sont écoulés, toi et tes frères et sœurs avez grandit depuis et ta mère était devenue de plus en plus irritable. Dans cette petite famille, tu étais le mouton noir, celui dont on ne voulait pas parce qu'il était différent. Tu étais l'enfant martyre en quelques sortes, celui qu'on accusait de tout, mais qui n'avait rien fait dans le fond. Aujourd'hui, tu étais soupçonné d'avoir volé le dessert d'une de tes sœurs, tout le monde savait que tu n'étais pas le vrai fautif, que le vrai voleur, c'était Anzu, ton frère, mais tout le monde s'en fichait. Lorsque ta petite sœur s'est mise à pleurer, ta mère, t'a immédiatement empoigné les cheveux pour te traîner jusqu'à l'intérieur de la grange. Elle a refermé la porte avant de te donner plusieurs coups de poing dans le ventre.

Ton petit corps était à présent allongé sur le sol, tu sentais des douleur lancinantes dans le ventre. Ta mère s'est approchée de toi, une poignée de terre dans la main. Elle s'est agenouillée près de toi et a plongé ses doigts terreux dans ta bouche. Sans aucun scrupule, sans aucune pitié elle te faisait manger cette substance sèche et marron. Tu étais habitué à ce genre de punition, tout avait commencé à tes deux ans, par une claque après avoir renversé de l'eau sur la robe de ta mère. Mais tu n'avais que trois ans, c'était a la limite du supportable pour un enfant aussi jeune.

[...]

- "Respire! Respire espèce de connard!"

Disait-elle en te giflant le visage, assise à califourchon sur ton corps inanimé. La terre que tu avais ingurgité avait finie par t'asphyxier. Heureusement, le maître arriva à temps. Si ça avait été un autre de tes frères, il l'aurait surement laissé crevé là, mais toi, tu étais différents. Tu avais du caractère et puis des yeux hors norme. Il a écarté ta mère, en lui donnant un violent coup de pieds dans le ventre.

- "C'est comme ça que tu traites tes petits ?! Sale traînée!"

Par on ne sait quel miracle, il réussit à te sortir de là. Vivant mais en sale état, il a décidé de te ramener chez lui, le temps que tu te rétablisses. Le maître n'était pas un mauvais homme, mais il n'était pas bon non plus. Il prenait simplement soin de sa marchandise.


✖✖✖


C'est changé que tu es revenus à la grange. Après cet incident, tu n'étais plus le même, à trois ans, tu étais déjà endurcis. Ta mère l'a vu, dans ta manière de la regarder, une profonde haine débordait de ton regard quand tu posais les yeux sur elle. Elle a commencé à être méfiante envers toi. Bien entendu, tout ne changea pas de but en blanc, il lui arrivait toujours de te mettre des claques et des coups de poings et de pieds, mais plus tu prenais de l'âge, moins les punitions étaient fréquentes.


✖✖✖


- "T'es inutile, sale pute. T'a eu tout ce que tu méritais, pauvre chienne. J'avais rien a apprendre d'une tapin."

Tu avais dit ça avec tellement de mépris, avec tellement de rage que tes frères et sœurs n'osaient plus bouger un cil. Tu avais quinze ans maintenant et l'époque où tu étais l'enfant battu de la famille était morte et enterrée. Maintenant, c'était toi qui menais la danse et ce depuis tes douze ans. Cela valait autant pour ta mère que pour tes frères et sœurs que tu n'hésitais pas a malmener pour les remettre dans le droit chemin. Quand à ta mère, elle avait dit les mots et elle avait porté le coup de trop. Son corps était étendu sur le sol de la grange, baignant dans son propre sang. A son cou, une importante blessure causée par tes crocs. Son corps était couvert d'hématomes et de plaies ouvertes. Elle faisait presque peine à voir. Presque.

- "Quelqu'un a quelque chose à rajouter ?"

Tu avais dis ça tout en te tournant vers tes frères et sœurs, totalement terrifiés par le corps meurtri de ta mère. Tu les as observé un par un, puis tu as regardé tes mains ensanglantées avant de sourire et de les essuyer sur ton haut. C'était étrangement calme maintenant.. Trop calme.


✖✖✖


- "Sortez tous! les mains en l'air!"

Des lumières sont venu t'aveugler dans l'obscurité. Tu as suivi tes frères et sœurs dehors. Face à toi, plusieurs hommes, tous armés et prêts à tirer. Non loin d'eux, le maître, c'est lui qui les avait avertis qu'un hybride dangereux vivait dans sa ferme. Si ta grosse truie de mère n'avait pas hurlée pendant que tu la tabassais, peut-être que tu aurais pu terminer ta nuit dans le calme.

-"C'est celui-ci, là aux yeux rouges."

Le maître t'as montré du doigt et avant même que tu ne songes à te lever pour prendre la fuite, cinq hommes te sautaient à la gorge pour te maîtriser au sol. Rapidement, tes mains se retrouvaient menottées, ta mâchoire prisonnière dans une muselière, tes chevilles attachées l'une à l'autre. Tu ne pouvais plus rien faire. Tu te demandais ce qu'ils allaient faire maintenant ? S'ils allaient te tuer maintenant ou s'ils allaient te torturer avant.

-"Allez, on l'embarque."

Puis plus rien, l'obscurité de nouveau vint s'installer.


✖✖✖


Quelques mois ce sont écoulés depuis que tu es arrivé au camp de dressage pour hybride. Tu étais dans la section quatre, les hybrides les plus enragés qu'il puisse exister. A ton arrivée, tu étais à la section deux parce qu'ils pensaient que t'éduquer serait une partie de plaisir. Mais après avoir gravement blessé trois dresseurs dont un mortellement, ils ont décidés de te transférer ici. Les autres hybrides avec toi étaient aussi féroces et dangereux que toi et malgré les coups et la torture, aucun de vous ne pliait devant les humains.

Au début, chaque coups t'énervaient un peu plus, bien sûr que tu ressentais la douleur, comme tout le monde. Et puis ton esprit a franchi un point de non retour. Ce passage au camp t'a endurci, t'a rendu encore plus puissant. Si bien qu'au bout d'un certain temps, la douleur n'avait plus aucun effet sur toi. Il t'arrivait même d'en redemander en crachant au visage d'un dresseur ou en riant lorsque celui-ci te fouettait. Tu devenais fou et les humains, eux, étaient fou de croire qu'un jour ils te feraient obéir.


✖✖✖


La fille du directeur était mignonne, une jolie brune aux yeux bleus et elle était surtout très aguicheuse. Tu lui avais tapé dans l'œil, avec ton corps musclé et tes yeux enragés. Elle t'avait pris pour un bad boy, et croyait que tu étais sensible à son charme. Toi, tu rentrais dans son jeu malgré le fait que tu en avais juste rien à foutre de sa gueule.

Un soir elle a volé le trousseau de son père et est venue devant ta cage. Elle a ensuite fait quelque chose qu'elle n'aurait jamais du faire. Elle savait pertinemment que tu n'étais pas un bon hybride et pourtant elle est quand même venue s'enfermer avec toi dans ta cage. Et lorsqu'elle est venue coller son corps nu contre le tient, l'envie était trop grande. Alors tu as fait ce qu'elle attendait de toi, tu l'as baisé sauvagement plusieurs fois parce que cette catin en redemandait encore et encore. Avant le levé du jour, tu as décidé qu'il était temps de lui montrer qu'elle n'aurait jamais du venir ici. Tu lui a arraché le trousseau des mains tout en te rhabillant. Elle a poussé un gémissement de frustration avant de crier de rage en se précipitant sur toi. Tu l'as repoussé tellement violement que sa tête est venue se cogner avec puissance contre les barreaux métalliques de la cage. Elle perdit connaissance sur le coup, tu ne te doutais pas encore que tu venais de la tuer.


✖✖✖


- "Elle a bien aimé ta salope de fille, quand je l'ai fourré avant de la tuer."

Il ne fallu pas longtemps pour que le directeur du camp te retrouve, enragé par la mort de sa fille, il voulait ta peau. Il voulait que tu crèves dans la souffrance et le plus lentement possible. C'est dans la forêt même que tout s'est passé. Attaché à un arbre il t'a fait toutes les choses possibles et inimaginables. Si bien que lorsqu'ils t'ont abandonné, ils te croyaient mort. Ils avaient oublié quelque chose, cette chose si importante qui te maintenait encore en vie. La volonté de vivre, tu n'en avais pas fini avec ce monde et même s'il était cruel, tu voulais encore y rester.

Un groupe de bûcheron t'a finalement trouvé, baignant dans ton propre sang et en sal état. Ils n'ont pas vraiment cherché à te ramener pour te soigner, ils t'ont directement vendu à une animalerie contre une petite somme bien entendu.


✖✖✖


- "Attention, hybride dangereux"

C'est ce qui était marqué au dessus de ta cage. Tu avais mis plusieurs mois à te rétablir et maintenant que tu étais totalement guéris, tu semais la terreur dans la petite boutique. Peu nombreux étaient les vendeurs qui t'approchaient et les visiteurs s'écartaient souvent de ta cage. Tu avais pourtant une muselière, tu ne pouvais rien faire. Ou du moins, pas derrière ces barreaux.

[...]

Des années ont passées sans que personne ne vienne t'acheter. Désespérés de ne pas pouvoir te vendre, les gérants de l'animalerie ont finalement décidé d'enlever la pancarte pour plus facilement attirer le client. C'est une vieille dame qui tomba la première dans le piège. Elle avait besoin de quelqu'un pour la protéger et garder sa maison et elle pensait que tu pouvais faire l'affaire. Lorsqu'elle est ressortie de l'animalerie en te tenant en laisse, les vendeurs étaient surpris par ton calme et ta gentillesse à son égard.


✖✖✖


Au début, c'était cool, la petite vieille te laissais faire ta vie, du moment que tu étais là pour la protéger, mais plus elle vieillissait, plus elle devenait sénile et plus elle te faisait chier. Elle a commencé par t'empêcher de sortir, puis a t'empêcher de manger, a t'obliger de rester avec elle. Tu voulais bien être gentil, mais il y avait des limites. Tu avais un peu de pitié pour elle, c'était surement la seule avec qui tu n'avais pas de conflit. Un jour, elle a dépassé les bornes.

-" Laisse moi passer mamie, j'en ai marre d'être enfermé, tu me gonfles".

Tu était en haut des escaliers, elle était face à toi et te barrait la route, elle ne voulait pas que tu sortes et que tu l'abandonnes. Tu as une fois de plus insisté et elle a fait quelque chose qu'elle n'aurait jamais dû faire. Elle t'a mis une gifle et toute ton enfance s'est mise a défiler devant tes yeux. La colère et la rage sont montés en toi et tu n'as pas pu te contrôler, tu l'as poussé du haut des escaliers. Après plusieurs roulé boulé, sa tête est venue heurter le mur en face d'elle, Mamie n'a pas survécu à sa chute.


✖✖✖


Tu as décidé de partir, d'avoir ta liberté, d'aller où tu voulais quand tu voulais. Et depuis c'est ainsi que tu vis, et si quelqu'un se met en travers de ta route, tu n'hésites pas à te servir de la force pour l'y écarter et ce même si tu dois avoir un cadavre de plus à ton actif.



Votre définition d'un hybride

1 LIGNE MINIMUM :3
Pour toi, un hybride est un être qui a autant de droit qu'un être humain. Un hybride ne devrait pas être a la botte de quelqu'un, il devrait pouvoir aller où il veut quand il le veut et faire ce qu'il veut. Tu classes les hybrides dans différentes catégories, la première, les hybrides soumis ceux qui n'osent pas se rebeller par crainte de recevoir une correction, tu éprouves du dégout pour eux. Vient ensuite la catégorie des rebelles, ceux qui ne se laissent pas faire et que tu respectes un minimum. Puis viens enfin les "alpha" ceux qui imposent leur loi et n'hésite pas a les faire respecter par les humains. C'est aussi simple que ça.








Et derrière l'écran ?


    PSEUDO : Chocolami
    ÂGE : 18 ans
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? J'y étais avant
    AVIS SUR LE FORUM :Il est bien








Code by (c) Dey


Dernière édition par Fight le Lun 7 Oct - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 84
Date d'inscription : 09/06/2013
Localisation : Quelque part en pleine nature ~




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Lun 7 Oct - 18:45

Bienvenue ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 116
Date d'inscription : 13/06/2013
Localisation : Miaw.




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Lun 7 Oct - 19:03

Bienvenue ! :3

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 7
Date d'inscription : 01/10/2013




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Lun 7 Oct - 19:39

Merci ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 29
Date d'inscription : 02/04/2013




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Lun 7 Oct - 23:24

J'suis trop fort.

Ravis de voir que tu a pris ce beau gosse de Koujaku. ~ *Content de ses choix.*

Manque qu'à changer un peu ton physique et je pourrais te validé sexy clebs.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 7
Date d'inscription : 01/10/2013




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Lun 7 Oct - 23:35

Yop,

Les modifications aussi légères soient-elles ont été faite. Au niveau des piercings/tatouages et des cicatrices puisque le reste correspond. ~

Merci encore pour l'avatar, je le dirais jamais assez x) ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 91
Date d'inscription : 25/09/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Mar 8 Oct - 1:37

Je juge que je peu te validé pour de bon maintenant. ♥

Amuse-toi parmi nous, au plaisir que tu me réserve un RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsterhunter.goodforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fight, un sal clebs   Aujourd'hui à 17:03

Revenir en haut Aller en bas
 

Fight, un sal clebs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-