AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 "Et si nous étudiions cette nuit ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 82
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 18
Localisation : Au fin fond d'une boîte de nuit




MessageSujet: "Et si nous étudiions cette nuit ?"   Mer 21 Aoû - 20:57



Ambre Crystal




Qui es-tu ?



    NOM : Crystal
    PRÉNOM : Ambre
    ÂGE : Dix-huit ans.
    SEXE : Femme. Nan mais ho.
    STATUT : Maîtresse odieuse.
    ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle.
    MÉTIER : Etudiante en faculté de médecine.
    NATIONALITÉ : Polonaise






Physique

Ambre a les cheveux châtains naturellement mais se plaît à les teindre d'un mauve velours s'accordant à merveille avec ses yeux. Des mèches rebelles s'ébouriffent decì-delà de sa tête tandis qu'une frange effilée orne son front.  

  Ses yeux se départagent en deux couleurs distinctes : un mauve améthyste avec tendance indigo et un bleu clair, semblable à la couleur d'un ciel d'été.

  Les traits de son visage sont harmonieux : de beaux sourcils foncés bien dessinés, de grands yeux curieux, un petit nez légèrement retroussé et une fine bouche esquissant en permanence un petit sourire en coin.
 
  Ambre est relativement menue du haut de son mètre soixante-dix. Sa peau est aussi blanche que sensible, aussi préfèrera-t-elle de loin les temps sans soleil voire avec pluie. Ses bras ainsi que ses jambes sont fins et peu musclés, comme si elle n'avait jamais pratiquer de sport de sa vie.

  Elle s'habille très simplement, se complaisant dans le style citadin décontracté. Très souvent vêtue de son T-shirt à manches longues blanc et bleu foncé laissant découvrir ses épaules, porté par-dessus son débardeur noir, et de sa jupe écossaise marron clair, Ambre laissera tout de même montrer sa part de féminité en mettant un collier, certes très simple, brun avec une pièce dorée.





Mental

Si nous croisions Ambre dans la rue, nous pourrions facilement nous la représenter comme une gentille fille simple, qui ne cherche pas d’histoires grâce à son sempiternel sourire en coin et son air innocent. Si nous allions à sa rencontre, nous serions sûrs que nous serions en bonne compagnie et que nous nous sentirions bien en sa présence, étant donné qu’elle était très certainement très amicale.

Elle avait l’air très sympa, généreuse, bref toutes les qualités principales d’une bonne amie.

Evidemment, nous ne pouvions que penser, en l’observant elle et ses yeux sérieux que ce devait être une élève très sérieuse, studieuse et ce qui en découle, le calme et l’intelligence.  Sur ce point, ils étaient dans la vérité. Ambre, ses parents l’ayant incité à faire beaucoup d’études plus tard, prenait très au sérieux les cours et les devoirs.

Ce dont, par contre, nous ne soupçonnerions jamais, ce serait qu’elle soit perverse. Or, si je vous l’assure, elle l’est. Si elle se trouve, par le plus grand des hasards, dans un groupe d’amis, et si par ce même hasard, l’un venait à l’intéresser, ce qui est tout de même assez rare, elle lui demanderait gentiment si cela lui plairait de se promener avec elle dans une forêt ou carrément aller chez elle. En ces personnes-là, elle voit une… distraction. Un jouet. Sexuel. Elle tombera alors dans sa folie, où elle imaginera toutes les poses possibles et même au-delà des possibilités existantes si vous suiviez le cours de ma pensée. A ce moment-là, sa proie ne pourra plus s’échapper. Si elle aperçoit cet éclair de folie dans ses yeux, dans cet océan améthyste… C’en est fini d’elle. Elle n’en ressortira plus jamais la même. D’autant plus qu’Ambre est aussi déterminée qu’ambitieuse et qu’elle ne lâchera pas l’affaire avant d’avoir terminé son… travail.




Histoire

« Cher Journal,

Grâce à mes parents, je me souviens de toute mon enfance. Ou presque. Ils m’ont tout raconté, du moment où j’ai fait mon premier rototo jusqu’à maintenant.

Mon père m’a un jour raconté ce moment où j’ai découvert ma chambre dans notre immense demeure, sur Neko No Shima. J’avais 10 jours. Il m’a expliqué ce moment où j’ai ouvert grand les yeux devant ma chambre – qui n’a pas changé d’ailleurs - : ce n’est pas du tout la parfaite chambre de petite fillette, rose avec des paillettes, elle est très moderne. Spacieuse, avec un bureau de bois peint en noir, une armoire peinte en noire et un lit assorti à la table de chevet, en bois beige clair. Les murs ainsi que le plafond sont blanc et un parquet de la même couleur que le lit. Ils avaient installé à l’époque un lit de bébé, je ne me souviens plus du nom exact.

Lorsque j’ai eu cinq ans, ils m’ont acheté un piano. Des amis à eux avaient fait de même avec leur fille alors ils ont cru bon de m’en offrir un. Ils m’ont narré la difficulté à laquelle j’avais eu du mal à m’y initier et mes doigts n’en pouvaient plus fin de journée. Comprends à présent à quel point les instruments à cordes me font horreur.

Quand j’avais neuf ans, un jour d’école comme un autre, je suis arrivée dans la classe et un garçon des plus pervers avait tiré la jupe écossaise, entraînant malheureusement sa culotte de dentelle, d’une de mes amies. J’eus un bref instant la possibilité d’entrapercevoir la fleur rose et délicate de mon amie. Cette vision avait suscité en moi un frisson. Délicieux. Ce fut sans doute à cet instant que ma personnalité… passionnée avait surgi.

Les cinq années suivantes ne changèrent pas grand-chose dans ma vie de tous les jours… J’avais des amis, des parents autoritaires mais aimants.  

Ma première véritable histoire d’amour a commencé quand j’avais quinze ans. Quinze ans et un mois pour être précise. Il s’appelait Thibault, c’était un adorable français. Plutôt beau garçon, brun aux yeux marrons, musclé, intelligent. Je l’aimais éperdument, nos familles se côtoyaient de temps en temps ce qui nous permettait de nous voir très souvent en plus de l’école. Mais il a déménagé et, les premières semaines nous avons gardé le contact, de moins en moins de lettres arrivaient dans ma boîte aux lettres et au final plus du tout. C’était peut-être mieux ainsi après tout. Ce n’était que dans cet épisode de ma vie que j’ai vraiment été sérieuse avec une personne. La plupart du temps ce n’était rien de plus que de la distraction.

Depuis, âme errante en quête de joujoux que je suis, je sors dans des boîtes de nuit, je rencontre beaucoup de personnes, énormément étant sans intérêt laissant à réfléchir, mais j’en trouve quand même. Mes parents continuent de penser que je suis une fille disciplinée et que j’apprends bien mes leçons – ce qui est vrai la journée –. »




Votre définition d'un hybride

Un hybride dites-vous ? Connaît pas. Un jouet à la limite, mais hybride, non.






Et derrière l'écran ?


    PSEUDO : Mymy
    ÂGE : Quinze ans et un mois. x3
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? Un DC un peu spécial.
    AVIS SUR LE FORUM : ... Epoustouflant. Fantastique. Fabuleux. '-'








Code by (c) Dey

_________________


Dernière édition par Ambre Crystal le Ven 23 Aoû - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 27
Date d'inscription : 22/08/2013
Localisation : Au manoir ou en ville à faire des courses, pourquoi?




MessageSujet: Re: "Et si nous étudiions cette nuit ?"   Ven 23 Aoû - 15:57

Oh, la, la! Cool
Bienvenus maîtresse ignoble ~

_________________
Où es tu Ombra?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 82
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 18
Localisation : Au fin fond d'une boîte de nuit




MessageSujet: Re: "Et si nous étudiions cette nuit ?"   Ven 23 Aoû - 16:02

Merci adorable petit chaton B)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 212
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 23
Localisation : Dans un lieu sombre où ta voix ne peut être entendue




MessageSujet: Re: "Et si nous étudiions cette nuit ?"   Ven 23 Aoû - 16:38

Rebienvenue! C’est merveilleux de voir une maîtresse odieuse. Elles sont rares. À croire qu’elles sont en voie de disparition X)

Pour ce qui est de ta fiche, elle est bien remplie et agréable à lire. Je ne vois aucune faute majeure, bon, il y en a un peu, mais ça passe. Tu respectes à merveille le nombre de lignes recommandé même si au fond de moi, j’aurais aimé en savoir plus sur ton personnage.

En bref, je te pré-valide ^^ Reste qu’un admin passe.

_________________


Jouons ensemble Invité, tu verras, ça sera très amusant ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 57
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Localisation : Google Map.




MessageSujet: Re: "Et si nous étudiions cette nuit ?"   Ven 23 Aoû - 17:17

Rien à redire, je te valide miss. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Et si nous étudiions cette nuit ?"   Aujourd'hui à 21:34

Revenir en haut Aller en bas
 

"Et si nous étudiions cette nuit ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Astre de nuit [Libre]
» Travailler ou non cette nuit [Livre 1 - Terminé]
» La Nuit me rappelle ce jour .... |Avec Constelation d'Hiver |
» L'atelier ou il fait nuit... [FERME]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-