AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 24
Date d'inscription : 09/08/2013




MessageSujet: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Ven 9 Aoû - 16:03



Hailley, je-m'en-foutiste sentimentale.



"
Qui es-tu ?



    NOM : Aucun.
    PRÉNOM : Hailley.
    ÂGE : 16 ans.
    SEXE : Féminin.
    RACE : Aigle royal.
    STATUT : Docile.
    ORIENTATION SEXUELLE :Les damoiseaux, et éventuellement les damoiselles








Physique


Hey, rapproche-toi. Oui toi, rapproche-toi un peu plus, je ne vais pas te manger…ou pas tout de suite du moins ! A moins que tu ne me laisses croquer un petit bout de ton corps, pour mon casse-croûte ? Non ? Tu ne dis plus rien ? Ah, c’est ma beauté qui te laisse sans voix ? C‘est vrai que face à un corps aussi appétissant que le mien tu ne peux que te perdre dans de profondes pensées…intéressantes, qui t’empêchent de prononcer le moindre mot. Tu m’en vois flattée ! Peut-être voudrais-tu glisser ta main le long d’une de mes cuisses galbée, enfouir ton visage dans ma poitrine moelleuse pour y piquer un somme, te rendre compte de la douceur presque irréelle de ma peau pêche, joindre mes longs doigts fins aux tiens et blottir mon petit fragile corps contre toi ? Ainsi tu pourrais renifler mon frais parfum vanillé qui te ferait voyager parmi les étoiles…Quoique pour ça, je peux te réserver autre chose. ♥

Mmh, ce n’est toujours pas ça ? Je vois, tu es compliqué quand tu le veux. C’est mon visage rond aux traits de femme qui t’attire ? Ma petite bouche rosée qui tente tes lèvres ?  Mes prunelles indigo aux nuances cyan, pétillant d’un éclat malicieux et vivant qui te transpercent ? Ah, peut-être que j’y suis ! C’est sûrement ma longue chevelure cachemire qui te saute aux yeux ! Il est vrai que j’en prends très soin…Ehm, comme tout mon corps voyons, ne te méprend pas ! Enfin bref. C’est son éclat chocolat que tu aimes ? Ou peut-être son extrême longueur qui la fait ressembler à une cascade de bijoux ? Bon, il est vrai qu’elle est souvent en bataille, mais elle reste d’une douceur à damner ! Et puis, ça me donne un air rebelle, j’aime bien, hin hin !

Bon, c’est vrai que mes vêtements jouent aussi un rôle dans ton impression non ? Moulant, mal mis… Séduisant non ? Une chemise ivoire, une cravate vermillon quelque peu défaite…Tout pour te charmer ! J’aime bien tout ce qui est coloré et ce qui met en valeur, qui moule, qui fait ressortir les formes, ou les trucs originaux qui donnent du style et de la vie, un petit côté décalé et accrocheur qui inviterait les autres à ne plus jamais détourner les yeux de ma silhouette pulpeuse…J’espère que c’est ton cas aussi. Sinon…J’m’en fiche, en fait.





Mental



Ah, t’es encore là toi ? Peut-être veux-tu en savoir encore plus à propos de moi et découvrir ce que je cache au-delà de cette apparence ? Très bien, mais c’est à tes risques et périls. Il faut dire beaucoup de personnes aiment me traiter de petite peste. Je ne pense pas avoir un comportement si affreux et grossier pourtant…C’est sûrement à cause de ma différence de statut. Quoique, c’est vrai qu’il m’arrive d’être un peu agressive lorsque je m’énerve ou lorsque l’on m’exaspère, voir m’ennuie. Je n’aime pas que l’on répète trois cents fois la même chose comme si je n’étais pas en mesure de comprendre. Même si en apparence j’ai l’air chétive et naïve, ce n’est en réalité qu’un masque afin de me protéger. Les gens n’aiment pas spécialement les êtres de classe inférieure intelligents parce qu’ils peuvent comprendre leurs plans et leurs émotions, surtout les malsaines. C’est aussi pour cela que je compte parfois sur mon instinct animal pour me guider et survivre. Grâce à lui, je peux me renfermer sur moi-même et même attaquer, montrer les crocs et être sans pitié. Je n’aime pas que l’on me regarde de haut sous prétexte que je suis d’une taille minuscule, alors je deviens hautaine et malpolie, si bien que par moment je ne me reconnais même plus.

La malice fait aussi partie de moi. Coquine, séductrice, ironique…Un petit sourire en coin et un battement de cils pour séduire, parfois pour me sortir de dures situations. Il m’arrive aussi de me comporter comme si j’étais née à un autre siècle, reprenant les principes et les bonnes manières des dames de château, effectuant une révérence par-ci par-là. Les gens m’attirent et me rendent curieuses, m’intéressent. Je pourrais passer mes journées à les regarder, poussant tantôt un petit ricanement attendri lorsque mes prunelles se posent sur un petit enfant. Oui, je suis aussi rêveuse. Rêveuse d’une vie plus simple et meilleure. Ou jalouse. Jalouse de voir que quelqu’un respire le bonheur. Que quelqu’un a eu un passé plus simple que le mien. Ou simplement jalouse de voir une personne que j’aime avec une autre. Un côté possessif qui a tendance à m’exaspérer et que je tente de cacher. Mais bon, c’est assez simple, car il ne m’est jamais vraiment arrivé d’aimer quelqu’un. Je n’y pense pas, mais je sais que c’est tout à fait possible. J’abrite un cœur de jeune fille romantique en quête d’amour…il n’est juste pas très développé pour le moment !

La parole n’est pas chose facile chez moi. Oh, je parle très bien lorsque l’on m’interpelle, mais je ne fais jamais vraiment le premier pas, sauf situation oblige. Je suis fragile, par moment timide, muette, innocente. Je ne connais pas le monde extérieur et cela m’effraie. Et puis, je suis humaine après tout. Il m’arrive d’avoir peur, de craquer, de pleurer. En fait, je crois que je cherche juste une épaule sur laquelle m’appuyer, une aile sous laquelle me réfugier. Quelle ironie, sachant que j’en ai moi-même deux ! Ma santé est instable, de même que mes réactions. Achluophobe, je crains le noir, ou plutôt ce qui pourrait s’y cacher. Mes nuits sont dures, effarantes. Je n’aime pas la solitude… Et me mettre à nu aussi d’ailleurs ! Donc j’espère que tu es content de ce que tu sais maintenant. Sinon…tant pis pour toi !



Histoire



Tu commences à devenir envahissant dis donc…Tu t’interroges sur mon passé maintenant ? C’est parce que je me suis plainte à ce sujet ? Ah, je comprends mien. Bien, je vais te raconter, mais c’est la dernière chose que tu sauras sur moi ! Alors…commençons par le commencement.

Des hybrides hors du commun, rares et que l’on pourrait vendre cher. Voila ce que les scientifiques tentaient de créer jour après jour dans un grand laboratoire caché parmi d’énormes bâtiment et autres building.  Le trafique de substance nuisibles leur rapportait déjà une grande fortune, mais leur soif de puissance et de connaissance les obligea à aller plus loin et à mixer des créatures étranges avec l’ADN humain. D’abord chat, chien voir lapin…Puis dauphin, bélier, poule... Ils prenaient des corps, leur injectaient les molécules et autres formules chimiques, puis les enfermeraient dans de sorte de gros tubes remplis d’un liquide qui les maintenaient en vie et permettaient aux chercheurs d’analyser au cours du temps leur évolution. Ce travail leur rapporta gros et leur égo grandit rapidement jusqu’à devenir énorme, trop imposant. La folie s’emparait d’eux petit à petit, si bien que certains, aveuglés par la grandeur et la beauté de ces nouvelles créatures, commençaient à en voler et à les ramener chez eux pour en abuser. Les plus cruels les emmenaient carrément dans un des locaux de l’entreprise et en profitait sur place. Leur discrétion était telle que personne ne se doutait de rien, ou avait trop peur de les dénoncer au risque d’avoir des ennuis. Une belle preuve de lâcheté…Ou peut-être étaient-ils seulement raisonnable au final. Mais bon, cela ne changeait rien à ce qui ce tramait.

Bientôt, et avec l’avancée des recherches, des molécules d’autres animaux encore plus originaux furent utilisées. Les scientifiques tenaient entre leurs mains de rares trésors qui allaient pouvoir les tirer vers le haut, et paradoxalement les enfoncer vers les abysses. A l’aide de ces échantillons, ils décidèrent de croiser d’autres hybrides, inconscients du danger et aucunement préoccupés de n’importe qu’elle étique morale. En fait, dans l’envers du décor, on découvrit plus tard que les seuls personne quelque peu censées qui s’étaient opposées au projet avait soudainement disparues de la circulation sans prévenir. Un mystère qui ne s’ébruita que très peu et auquel une réponse ne fut trouvée.

C’est donc là-bas que je suis née. Croisée avec l'ADN d’un oiseau royal : l'aigle. Les chercheurs furent ébahis du résultat et devinrent très fiers de m’avoir donné naissance. Je restai enfermée dans un dôme pendant une kyrielle de mois, flottant dans le vide. Mon corps se développa étrangement rapidement, grandissant, se formant. Le seul détail qui inquiéta les hommes de pouvoirs fut le fait que mes ailes restaient incroyablement petites et quasiment inexistante, mais ils ne pouvaient rien faire d’autre que d’attendre. Je fus présentée à nombreux curieux et devint un animal de foire qui attirait les regards des haut-placés venus en visite dans le centre. Quand ma croissance fut achevée, on m’extirpa de ma capsule. Mon corps engourdi fut transporté dans l’aile ouest du bâtiment où l’on m’implanta une puce électronique dans le cou pour garder un œil sur moi où que j’aille.

Je n’avais encore jamais ouvert les yeux, bougé mes membres, fait virevolter mes cheveux. Seule mon ouïe aigue m’avait informé de ce qu’il s’était passé autour de moi lorsque j’étais enfermée. Seule mon ouïe m’avait fait comprendre à quel point je détestais ces gens, ces profiteurs, ces monstres. Une haine avait grandie en moi tout ce temps, me rongeant de l’intérieur. Je n’osai donc pas exposer mes prunelles au monde extérieur et les gardai closes. A partir de là, on m’utilisa dans de nombreuses expériences douloureuses sans que je ne puisse rien faire, trop engourdie pour protester. Avant chacune d’elle, j’étais enfermée dans une pièce sombre, obscure. C’est là-bas que je développai petit à petit ma phobie du noir, ou plutôt de ce qui pourrait s’y cacher. Un scientifique au sourire sadique tenant entre ses mains une seringue, par exemple. Je vivais un cauchemar, sans possibilité de m’échapper.

Pourtant, un miracle se produit et la chance me sourit. Lors d’une de mes expériences, un problème technique survint et une partie du laboratoire explosa. Un énorme incendie se déclencha, mangeant les murs de leurs flammes rubis. Le contact du feu avec les produits nocifs utilisés provoqua une réaction en chaîne qui détruisit tout système de sécurité et autres portes closes. C’est à ce moment que, prenant mon courage à deux mains, j’arrachai les câbles qui me retenaient et posa mes pieds à terre. Mes yeux s’ouvrirent d’un coup sec et la lumière m’aveugla. Posant un pas après l’autre, je commençai à marcher, profitant de la panique des autres chercheurs pour ne pas me faire remarquer. Je ne voyais quasiment rien, peu habituée à ce sens. J’accélérai, me mettant à tituber, trotter puis courir entre les corridors immaculés de la construction. Ma course fut alors stoppée par les scientifiques en ma charge qui m’attrapèrent et tentèrent de me maîtriser. Ils ne devaient surtout pas perdre leur beau trésor qui allait leur rapporter gros. Ma colère éclata.

Mes ailes se déployèrent Immenses, impressionnantes, elles les balayèrent en un simple battement. Ayant enfin le champ libre, je me précipitai sur une fenêtre, la traversa sans avoir peur de la douleur et m’enfuit le plus loin possible.

Après des jours de marches, mes blessures m’obligèrent à m’arrêter dans la ville la plus proche. Là-bas, ma survie fut compliquée puisqu’une créature telle que moi, j’entends par là «aussi spéciale », est un sujet de curiosité et de convoitise. Et bizarrement, les humains préféraient largement essayer de me capturer plutôt que de se rendre à l’animalerie pour adopter un petit être. C’était tout ce que je demandais, moi. Alors j’ai passé des jours à m’enfuir et à me cacher pour éviter qu’on ne me prive de cette douce liberté que j’avais envie obtenue. Cette tâche se révéla au bout du compte très épuisante, un peu plus à chaque fois. Par conséquent, il arriva un moment où l’un de leurs filets réussi à emprisonner mon frêle petit corps. A ce moment là, quand je me suis rendue compte que j’étais prise au piège, tout s’écroula. Je me voyais déjà en compagnie d’un horrible maître qui ne me laisserait jamais tranquille, et ça ne me plaisait pas. Pas du tout.

Et à ma grande surprise, avant qu’ils ne puissent me transférer dans une cage, un groupe d’hybrides rebelles encerclèrent notre joyeux petit groupe et commencèrent à déstabiliser mes gourous afin de me délivrer. Tout se passa très rapidement, mais le plan fut un succès. Dès lors, je m’enfuis avec eux. Puis, au lieu de me laisser seule et à la merci de tous ces « Monstres », ils me recueillirent, me soignèrent, me nourrirent et m’habillèrent. Déboussolée, je me raccrochai à eux. Je ne compte pas le nombre de fois où je voulu les remercier, mais impossible. Oh, bien sûr, je savais parler, mais jamais aucun mot ne sortit de ma bouche, à mon grand regret.

Le temps passa, et mon sentiment de profiter d’eux et de les mettre en danger  de par ma maladresse grandit. Alors, la décision de les quitter fut prise. Ils ne comprirent pas vraiment ma décision puisque je ne la leur expliquai pas dans les détails, mais l’important était qu’ils la respectaient. Je les quittai sans mot d’adieu, juste avec un sourire reconnaissant posé sur mes lèvres, et un signe de main timide. Et voila, à nouveau seule !

Le problème fut que je n’étais plus vraiment habituée à faire attention et à me défendre puisque dans mon groupe, c’étaient les autres qui me prenaient sous leur aile, et non le contraire.  Fatalité. A la première attaque d’humain, le même scénario se déroula. Sauf que personne ne vint me sauver, cette fois-ci. Capturée, embarquée, tout s’effondrait à nouveau. Mais au lieu de directement être emmenée dans un foyer, on me laissa dans une animalerie où je fus exposée comme si je n’étais qu’une statut, ou pire, un objet. Un objet attendant enfin le jour où il pourra s'échapper de cet endroit putride...




Votre définition d'un hybride

Les hybrides ? Mais pourquoi vous m'embêtez avec ça ? J'm'en fous juste.






Et derrière l'écran ?


    PSEUDO : Appelez-moi comme vous le sentez n_n
    ÂGE : Je ne suis pas un fossile, non.
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? De forum en forum
    AVIS SUR LE FORUM :

Coloré, accueillant...Il donne envie de s'inscrire. Actif, en plus !







Code by (c) Dey

_________________


Just. Shut .Up.


Dernière édition par Hailley le Dim 11 Aoû - 17:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Ven 9 Aoû - 20:46

Bienvenue Hailley ! Bonne chance pour ta fiche .
Revenir en haut Aller en bas
Newbie
Messages : 24
Date d'inscription : 09/08/2013




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Sam 10 Aoû - 10:58

Merci à toi !

J'ai terminé, j'espère que ça joue. Je m'excuse d'avance pour ce qui est des fautes ! ^0^

_________________


Just. Shut .Up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 60
Date d'inscription : 29/05/2013




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 3:04

Bienvenue le moineau -pan-
Amuse-toi bien sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 3:44

Bienvenue parmi nous.

Ta fiche est bien à lire, j’ai remarqué quelques petites fautes, mais il y a en peu. Ça va de ce côté-là. Ta fiche comporte les nombres de lignes recommandées.

Ton physique : Très complet, je ne vois pas autre chose à rajouter. Elle est même décrite de façon originale.

Ta psychologie : Tout aussi complète et intéressante. Je n’ai rien à redire de plus.

Ton histoire : J’ai un mot à dire concernant ton histoire, le début est très bien. Sauf que les phénix sont des créatures légendaires. Sur ce forum, seuls les animaux sont acceptés et non les bêtes légendaires ou imaginaires. Tu vas devoir changer ceci. À la fin de ta fiche, tu dis que des hybrides sont venus te soigner et s’occuper de toi. J’aimerais savoir plus qui sont-ils et pourquoi ils la soignent. Je veux aussi connaitre plus le lien entre toi et ces hybrides. Surtout, ton hybride est docile et pourtant je ne vois pas de passage où elle arrive à l’animalerie. C’est incomplet. Rajoute un peu de ceci à ton histoire.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 24
Date d'inscription : 09/08/2013




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 9:16

Merci Akuma ! ~

Et merci Arawasu pour tes compliments et remarques, ça fait longtemps que je n'ai pas eu une analyse aussi "détaillée" de ma présentation. Peut-être que les autres ne la lisait pas, tout simplement. xD

Alors, pour le Phoenix, je me doutais quand même que ça ne serait sûrement pas possible, mais qui ne tente rien n'a rien ! Du coup, j'ai changé pour un autre oiseau, celui-là ça devrait être bon. J'ai aussi fait les modifications nécessaire quant à la partie où Hailley arrive dans la ville, à la fin. J'ai plus développé et mis quelques détails...Enfin je te laisse lire !



_________________


Just. Shut .Up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 82
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 18
Localisation : Au fin fond d'une boîte de nuit




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 10:58

Bienvenue ! ^^

Ta fiche est très bien présentée et j'aime bien ton style d'écriture '^'

(Tu verras, ce forum est fabuleux *-*)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 311
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 16:05

Moi je lis tout ;D
Sur ce je te pré-valide ^^
Reste plus qu’un admin passe pour avoir le véridique
En passant, tu peux dire que c’est avec un ADN d’aigle que tu es mélangé et non d’un fossile.

_________________


Mais qui se trouve sous ce masque?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 53
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 22




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 16:26

Bienvenue parmi nous.

Ta fiche est vraiment bien décrite et c'est agréable à lire. Je n'ai rien à redire à part le fait que tu n'as pas besoin de dire fossile comme les aigles royale existe encore de nos jours et donc qu'il a mélanger directement l'adn avec toi.

Change juste ça et je te validerais avec grand plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 24
Date d'inscription : 09/08/2013




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 17:42

Merci Ambre ! Et je pense bien que ce forum doit être génial. ^o^

Merci à toi aussi Haruka pour tes compliments ! C'est vrai que j'avais oublié ce petit détail, je m'en excuse. J'ai modifié !

_________________


Just. Shut .Up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Dim 11 Aoû - 17:55

Welcome Girl〜
Revenir en haut Aller en bas
Newbie
Messages : 24
Date d'inscription : 09/08/2013




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Mar 13 Aoû - 18:34

Merci Kei' ! ~

J'en profite pour demander si c'est bon maintenant, Haruka ?

_________________


Just. Shut .Up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 53
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 22




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Mer 14 Aoû - 9:23

Je peux dire que tout est bon et je te valide donc.

Amuse toi bien parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]   Aujourd'hui à 3:22

Revenir en haut Aller en bas
 

En un battement d'aile. [LOADING - 100 %]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur
» Ma présentation --> Aile de Mésange
» Mary of Leeds ~ Un ange à l'aile brisée {PRISE !}
» Aile d'Ange (finit !!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-