AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 Yami Abaraai (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité




MessageSujet: Yami Abaraai (Fini)   Jeu 30 Mai - 19:17



Yami Alita Abaraai



Qui es-tu ?


    NOM : Abaraai
    PRÉNOM : Yami
    ÂGE : 21 ans
    SEXE : Féminin bien sur !
    STATUT : Maîtresse Odieuse parce qu'elle le veut bien !
    ORIENTATION SEXUELLE : A qui osera la mettre dans son lit ~
    MÉTIER : Escort-girl
    NATIONALITÉ : Japonaise du côté paternel & Suédoise du côté maternelle.





Physique

La jeune femme possède des caractéristiques physiques qui sont au premier regard originaire d'une autre origine que celle asiatique. C'est de sa mère de nationalité nordique qu'elle a acquis une chevelure blonde comme les blés et une peau pâle. Yami est la détentrice d'une chevelure pour le moins longue, en effet sa tignasse lui tombe jusqu'aux genoux pour les plus longues mèches tandis que les plus courtes lui tombe sur le front en une frange lisse. Dans une idée de facilité, la Demoiselle a pour habitude d'attacher sa crinière en une haute queue de cheval. Son visage est semblable a celui d'une poupée en porcelaine de part sa teinte claire, sa texture fine et douce au touché. Seul élément perturbant au sein de ce fascié tout a fait banal, une paire de pupille de couleur carmine. Cela n'est que la simple conséquence d'un soucis génétique : l'albinisme. En descendant, on tombe sur un nez fin et droit puis sur une paire de lèvres souvent figés dans un sourire moqueur ou dans une attitude hautaine et froide.

Au niveau vestimentaire, la jeune femme fait dans l'ancien : ni top, jupe, jeans ou autre tenues très à la mode. Elle préfère et de loin des vêtements plus sobres, plus classes, plus jeunes femmes du "temps passé". De ce fait, elle porte une robe blanche à motifs d'arabesques rouges, la tenue couvre aussi bien les bras que le cou. Suit à cela " un instrument de torture ", l'accessoire emblématique de l'époque Victorienne, un corset noire à lacets qui souligne parfaitement sa fine taille et qui met élégamment en valeur sa poitrine.

Bien entendu, la jeune demoiselle porte des « accessoires » qui lui donne un charme et un air unique. Elle porte des boucles d'oreilles, trois pour être précise, un petit anneaux en argent et une griffe rouge à l'oreille droite et une griffe verte à l'oreille gauche. Habituée à devoir combattre avec des armes, elle porte des protections aux niveaux des mains et qui s'étendent jusqu'aux coudes, celles-ci sont en partie cachées par les longues manches de la robe. Rarement désarmée, un katana ancien vient trouver sa place au niveau du côté droit de la jeune femme, étant maintenue au corset. Et petit bonus pour les personnes aux mains trop baladeuses, une série de petits couteaux et poignards viennent se cachée au niveau de la cuisse droite de la jeune femme. Mais bien entendue, ils sont bien cachées sous la robe.

Gare où vous posez vos jolies petites mains, vous pourriez les perdre ~




Mental

Le psychisme d'une personne résulte d'une multitude de facteurs qui ont plus moins d'importance : la situation familial de base, le vécu, l'influence des êtres qui nous entourent ainsi que la capacité de résisté ou de succombé face aux obstacles. J'en vient au faite que le caractère propre d'une personne n'est que l’amalgame de diverses petites choses.

Il est difficile de définir si la jeune demoiselle est une gentille fille ou non, car elle possède ses propres conceptions du bien & du mal, de normalité. Concrètement, Yami c'est Yami. Simple, logique et efficace comme raisonnement. Elle qualifié de « Spécial » par beaucoup de monde et ce n'est pas à tord, car dans un monde où les apparences priment, elle, elle s'en moque et agit en total accord avec ses envies, ses pensées. La Miss n'est pas du genre à se montré douce et agréable pour plaire et faire belle figure devant de parfaits hypocrites !

Yami c'est un amas, un ensemble, de beaucoup et de peu de chose à la fois. Paradoxale, non ? Tantôt simple a comprendre et tantôt impossible a suivre dans sa maniéré d'être. La jeune femme est, avant toute chose, un caractère exécrable et dur a endurer au quotidien du au fait que c'est une jeune femme très riches en émotions. En effet, elle n'est pas ce qu'elle aurait voulut être alors elle en veut au monde entier, un peu comme un enfant capricieux qui n'aurait pas la sucrerie qu'il désire. Ce n’est pas de ça faute, c'est de celle des autres alors du coup, elle se montre ignoble avec les autres. Normale, non ? Si je ne m'aime pas moi-même pourquoi je t'aimerais toi ?

Il faut avouer ce qu'il est. Yami est relativement agressive envers les autres que se soit verbalement ou physiquement, elle réagit au quart de tour et vous traite de tous les noms d'oiseaux qui lui passe dans sa petite caboche. La demoiselle est pas stable dans sa tête, car parfois « Pouff » comme par magie elle peut changer radicalement d'humeur. C'est comme une girouette, çà bouge avec le vent ! Et pourtant, jamais elle ne se plaint, elle fait comme-ci rien ne l'atteint, car elle est bien trop fière pour tendre la mains vers les autres et demander de l'aide. Sa fierté, c'est en quelque sorte son trésor, on y touche sous peine d'en subir de graves conséquences. La détermination, c'est ce qui la fait avancer encore et toujours. Elle est comme un chien qui court après une voiture pour en mordre le pare-choc, mais si elle l’attraperait elle ne serais pas quoi faire.

De base elle est seule parce qu'elle a personne avec qui parler ou même rester. C'est pas qu'elle est associable, c'est juste que ... En faite si... Mais bon, elle est forte et c'est une grande fille du coup elle est même pas triste d'être toute seule ! Elle à la paix au moins ! C'est vrais que, parfois, si une personne attire son attention elle va rester dans les parages, mais sans plus. Et puis faudra être fou ou con pour s'en approcher avec l'air froid qu'elle affiche. Mais au fond d'elle, elle envie les gens « normaux » parce que eux ils sont heureux et ont des amis.

La Miss elle aime la provocation, c'est sa marque de fabrique. C'est son jeux, sa drogue. Comme çà au moins, on interagit avec elle, on lui porte de l’intérêt et on ne l’oublie pas facilement. Tan-pis si on l'aime pas, c'est comme çà ! De toute façon, elle préfère être détestée et haie qu'être insignifiante. C'est pour çà qu'elle a une grande gueule quand elle daigne vous parler. Sauf que faut faire gaffe, elle aboie peut-être mais elle mord ! Autre point important, c'est normale si elle vous balance quelques vérités bien cinglantes sans aucun tact. Elle plus que du mal à se montrer diplomatique surtout avec des inconnus. La pudeur, vous voyez ? Et bien, elle, elle ne la connais pas. Qu'est-ce qu'il y a de mal à se baladé à moitié nue ? Rien, regarder, mais ne toucher pas. Conseil d'ami ! Un truc intéressant quand même, en théorie, si elle apprécie une personne elle lui restera fidèle et la défendra bec et ongles.



Histoire

Yami est comparable à une rose rouge, belle et attirante, mais pourtant dangereuse et violente. Ce n'est pas parce que ses pétales sont belles et douces que ses épines ne sont pas acérés et fourbes.

Née d'un père Soldat d'origine japonaise et d'une mère Marchante provenant des pays nordiques, la jeune femme fit le bonheur de ses parents qui ne désiraient plus qu'une seule chose : un enfant. La petite avait hérité de la beauté de sa mère, quelque chose dans son physique semblait irréelle, mais de la froideur et de l'intelligence de son père. Caché derrière un visage angélique et un sourire délicieux se cachait une enfant haineuse et violente. Yami savait comment parvenir à ses fins, sa mère n'avait aucune autorité sur elle alors que son père avait bien vite compris le jeu malsain de sa fille. Agacée de la perspicacité de son père, elle se mit en tête de l'éliminer pour qu'il ne soit plus une gêne pour elle. Elle redoubla de douceur avec sa mère alors qu'avec son père elle ne se cachait plus pour lui montrer de quoi elle était capable.

Le mari tenta en vain d'avertir sa femme, mais cette dernière ne le crus pas. Comment sa fille chérie pouvait être aussi dérangée ? Impossible ! Le plan de la fillette se mettait en place, elle voulait décréditer son père aux yeux de sa mère. Le couple vacilla pendant des années et au 10 ans de la jeune enfant, il explosa totalement. Une violente dispute éclata entre ses parents. Le sujet ? L'attitude de Yami. La mère de famille décida finalement de s'en aller avec sa fille ne supportant plus ce qu'il se déroulait dans son foyer. Sauf que, un événement vient bouleverser les plans de la jeune fille. Le décès de sa mère, malade de cœur, les dernières années de stress et de guerre continue avec son mari eu raison de son cœur fragile et fatiguée. Pour l'enfant cela était une catastrophe monumentale, en effet, elle allait devoir rester avec son père. Ce dernier-même qu'elle n'avait jamais réussi à berner et qui lui en voulait profondément pour avoir détruit sa famille et avoir mener à sa perte la femme qu'il aimait tant.

La jeune demoiselle passa la plus mauvaise période de son enfance, son paternel ne lui faisant aucun cadeau. Il ne lui parlait pas ou le peu qu'il en disait était acerbe. Devant les gens du quartier où ils résidaient, c'était un pauvre père et sa fille qui devait surmonter une terrible épreuve. Dans l'intimité, c’était un homme emplit de haine et de violence envers sa fille. Yami ne parlait plus, mangeait plus et était de plus en plus abîmée physiquement. Oui, son père la battait et bien ? Même si des gens remarquaient certaines choses ils se taisent, car ce n'était pas leurs affaires. Malheureusement, les semaines passants, des rumeurs se mirent à circuler sur l'étrange sphère familial qu'était Yami et son père. Ce dernier trouva en une énième mission sur le sol asiatique, une opportunité de quitter la Suède et de fuir les rumeurs dérangeantes.

Vers ses 16 ans, la jeune demoiselle mit pour la première fois le pied sur le sol asiatique et plus précisément sur cette île si particulière. Yami ne supportant plus son paternel trouva refuge dans l'internat de l'établissement scolaire qu'elle venait d’intégrer. Les débuts furent difficile surtout à cause de la barrière de langage, mais la demoiselle trouva en ses études un moyen de se défoulé et y mit donc du sien. La blonde n'avait plus que très peu de contact avec son paternel et ne fut donc pas surprise de recevoir un jour un courrier lui annonçant le décès de son père.

----

Actuellement, Yami vit seule dans un studio en survivant grâce au revenu de son père qui continue a lui être versée étant la plus proche en lien de parenté avec ses derniers. Entre temps, la jeune femme avait réussi à se dégoté un job d'Escort-girl malgré son sale caractère. Il faut croire qu'être jolie est un atout non négligeable...




Votre définition d'un hybride

Pauvre petite chose source de multiple heure d'amusement ~





Et derrière l'écran ?
    PSEUDO : J'en pas mal alors je dirais Yami, car c'est mon tout premier.
    ÂGE : 18 ans
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? En cherchant Wink
    AVIS SUR LE FORUM : Joli & actif que demander de plus ?





Code by (c) Dey
Revenir en haut Aller en bas
Newbie
Messages : 681
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22




MessageSujet: Re: Yami Abaraai (Fini)   Ven 31 Mai - 19:16

Bienvenue.

Ta fiche est tout simplement très bien fait. Je n'ai pas vu de fautes ou alors mes yeux me font défaut.

Je te valide.

Bon rp et amuse toi bien parmi nous ^^

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Yami Abaraai (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Akuma Yami, Demi-troll. [FINI]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Lapis Philosophorum |Pierre| [PV Vanille] [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-