AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 Les dents de l'amer [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 13
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 24
Localisation : Dans la rivière, fredonnant une musique de quadrilogie célèbre, tournant autour des baigneur avec l'aile dorsale hors de l'eau




MessageSujet: Les dents de l'amer [Terminée]   Dim 7 Avr - 3:45



Shousetsu no Magahoshi



Qui es-tu ?


    NOM : Shousetsu
    PRÉNOM : Magahoshi
    ÂGE : 20
    SEXE : Masculin
    RACE : Requin
    STATUT : Rebelle
    ORIENTATION SEXUELLE : Les femelles hybrides





Physique

Pour commencer, Magahoshi est un hybride qui a énormément de particularités de l’animal qui est en lui. Il est -si on peut dire- un quart humain, trois quarts requin, ce qui le rend terriblement ressemblant à cet animal. Il possède naturellement sept branchies sur chaque côté, très dissimulables qui lui permet de respirer sous l’eau. En ce qui concerne sa dentition comporte une série de dents légèrement dirigées vers l’arrière pour qu’une fois sa proie mordue, seul lui puisse l’extirper de sa bouche ; elles sont aussi indépendantes du reste de son corps et peuvent tout à fait s’arracher avec leurs voisines en un coup, ce qui laisse alors une mâchoire dentée intacte, après quoi elles repousseront assez rapidement (environ une ou deux heures maximum). En ce qui concerne son torse, il est très musclé, ses abdominaux étant facilement visibles même avec ses vêtements, ce qui le rend d’une puissance considérable et d’une rapidité très accrue sous l’eau, lui faisant défaut sur terre. Ses bras aussi sont très développés, cause d’un entrainement intense et d’un corps de requin (déjà féroce à la base), au bout desquels se trouvent des mains aux doigts griffus et au poignet enroulé de bandes de tissu blanc. Pour ce qui est du bas, ses jambes tout aussi musclées sont souvent recouverts de vêtements pour garder un minimum de pudeur, et ses pieds sont dépourvus d’orteil, ressemblant alors d’avantage à des membres amputés qu’à de vrais pieds. Comme tout requin, il possède deux nageoires caudales et une longue dorsale dont il est très fier, ce qui lui sert notamment à se diriger sous l’eau. Comme tous ses collègues, son point faible se trouve être les yeux, ce qui laisse quand même une chance à ses proies de s’extraire de leur emprise, en enfonçant leurs doigts dans ceux-ci d’un geste vif. Son sens olfactif est surdéveloppé, car il occupe deux tiers du cerveau, ce qui lui fait repérer une goutte de sang à des centaines de mètres. Ses yeux sont composés d’un tapetum choroïdien qui réfléchit la lumière et qui lui permet donc de percer les coins les plus sombres. Son sens du toucher appelé système latéral lui permet de percevoir les mouvements autour de lui quand il est dans l’eau. Son ouïe lui donne la possibilité de percevoir les sons jusqu’à deux kilomètres, encore une fois, quand il est dans l’eau. Pour résumer : ne vous baignez jamais avec lui au risque de donner une coloration assez particulière à l’eau.

Il n’a pas que des particularités de requin, bien qu’ils dominent sur son apparence, il a aussi quelques détails flagrants qui font de lui aussi un humain. Par exemple ses bras et jambes qui sont la preuve qu’il a subi une transformation et non que c’est une expérience de fusion d’être humain succédée d’une mise au monde. Il possède aussi des doigts sans ongle qui lui servent à lacérer ses proies et à tenir son arme qu’il emmène partout avec lui. Il a aussi gardé ses deux éléments centraux qui permettent aux humains d’extraire les éléments liquides et solides non-assimilés par leur corps afin de se purifier. Il a certes des branchies et devrait donc étouffer hors de l’eau, mais il a trouvé un moyen ingénieux de contenir une grande partie d’humidité dans son corps afin qu’il ne se dessèche pas (environ une semaine normale voire cinq jours en cas de forte chaleur), après un délai qui le poussera alors à se réhydrater. Il peut aussi parler le français et le japonais comme langues courantes, ce qui rend la communication très facile. Pour ce qui est de son arme, c’est une sorte de trident dont l’extrémité supérieure est constituée différemment des classiques, et dont l’inférieure est pointue, le tout étant en métal et en pierre. La dernière chose concernant son corps est la cicatrice en croix qu’il a sur le dessus de sa tête, causée il y a des années par une attaque au harpon qui ne lui fit que détester d’avantage la race humaine.

Pour ses vêtements, il n’est pas du genre à se couvrir des masses mais enfile quand même un pantalon très ample pour masquer le plus important, laissant alors son torse nu en permanence pour ne pas être ralenti dans l’eau, ni gêné.




Mental

Le mental de ce requin est assez prévisible, vu la réputation des requins. Il aime chasser ses proies, il y prend un malin plaisir, car il se dit que la peur est probablement la plus douce des sensations chez ceux qu’il poursuit. Il n’a pas de préférence, il mange autant les animaux qui ont le malheur de s’aventurer sur son territoire aquatique, autant les humains imprudents qui se retrouvent seuls en pleine nuit, autant les hybrides qui lui font confiance comme ceux qui le haïssent. Oui, il a beaucoup d’ennemis et aucun ami, mais ce n’est pas ça qui le dérange, car il compense ce sentiment d’amitié par de l’adrénaline provoquée par ses activités de chasse. Vu qu’il a des sens très bien développés sous l’eau, il ne s’ennuie jamais, car la mer est remplie de pauvres créatures (pour englober humains, hybrides et animaux) qui ne se doutent de rien en passant par hasard près de lui, ou se baigner innocemment. Il peut repérer ainsi immergé une goutte de sang de très loin, ce qui le rend alors excité et le pousse à dévorer sa proie sans plus attendre, oubliant alors tout ce qu’il a d’humain en lui. Certes il ne devrait pas manger des semblables hybrides, mais il devait bien manger et jouer un peu non ?

Bien qu’animal à très haut pourcentage, il possède un honneur, ce qui le rend un minimum fair-play lors des combats équitables qu’il accorde à ses adversaires, ne laissant aucune chance à ses proies. Affronter un puissant adversaire comme un autre hybride marine ne le contrarie pas, car il aime le challenge, comme son égo démesuré d’humain lui dicte. Quand il combat, il se donne toujours à fond, même si l’opposant est bien plus faible que lui, car il estime la faiblesse comme le pire des défauts, bien plus gros que l’orgueil, le narcissisme ou encore la vantardise. Ce qui différencie selon lui les combats des traques, c’est le courage de la proie ; si elle semble décidée dur comme fer à le défaire, il admirera son audace et lui permettra alors de porter le premier coup sur lui afin qu’il puisse débuter le duel. Certes il est considéré comme une bête féroce et cruelle, certains animaux(/hybrides) sont bien trop gros pour lui, faisant d’eux des prédateurs, par exemple les baleine et les calamars géants (le genre Kraken). Quand il rencontre ce genre de créature, il fuit automatiquement, ne tenant pas à essayer de leur rentrer dans le lard.

En parlant d’ennemis, il qualifie la race humaine de possessifs, froids et d’une violence gratuite, ce qui le rebiffe en permanence. Parfois, quand il s’aventure dans la ville, il enfile une large veste à capuche pour masquer son visage de requin, mais dans les autres cas il l’évite le plus possible. Si jamais il se retrouve quand même poursuivi, il s’arrange alors pour les séparer à tout prix afin de les tuer un à un voire deux par deux dans les pires cas.



Histoire

C’était une sombre nuit de printemps, Magahoshi dormait paisiblement dans son lit, tranquillement installé dans sa maison avec ses parents, la tête remplie de songes en tous genres. Dans la vie, il avait de quoi être très fier, car il avait bien réussi là où il pensait échouer ; vedette du club de catch, il aimait taquiner les enfants en leur faisant manger la table quand ils déjeunaient, ou encore le pendre par les pieds pour vider leurs poches à la recherche d’argent qu’il dépenserait en babioles ; bon élève à l’école dans les cours pratiques et mathématiques, il avait de quoi plaire en somme. Il ne faisait pas craquer les filles comme dans ces émissions américaines niaises diffusées sur Mtv, car elles le prenaient pour une brute épaisse et un sans-cœur, allant alors réconforter ses victimes, malgré qu’il leur précise qu’il les taquinait juste. Il aimait relever toutes sortes de défis, comme par exemple modifier ses notes dans l’ordinateur du collège pendant que le directeur était occupé à manger, un grand classique, comme la quadruple heure de colle qu’il se prenait étrangement à chaque tentative. C’était en gros un vicieux avec des muscles et de la suite d’idée, doublé d’un très bon sens logique mais incapable de montrer son amour à quiconque. Comme le dit un ouvrage très ancien, sans l’amour, l’homme n’est rien, mais Magahoshi se sentait très bien comme ça ; peut-être lui fallait-il découvrir par lui-même le pouvoir de l’amour et de l’affection. Magahoshi n’avait aucune remord, même quand il était collé pour fractures contre un plus faible, il pouvait très bien faire le pire des mauvais coups à une personne et ne jamais le regretter, ce qui le faisait passer pour un cancre baraqué sans cervelle, alors qu’il pourrait facilement changer de mode de vie. Malgré toutes les remarques qu’on faisait sur son cas, il se plaisait dans cette vie ; dominant, craint, incompris, tous des qualificatifs qui le rendaient fier de lui.

Un jour pas comme les autres, ses meilleurs acolytes lui mirent au défi de voler un établissement bien spécial. C’était un laboratoire scientifique peu populaire, réputé pour faire des expériences louches sur des animaux et des humains, rumeurs qui n’avaient jamais abouti car les preuves manquaient. Magahoshi devait entrer par effraction dans le laboratoire et boire une éprouvette qui se trouverait forcément dans leur frigo secondaire. La main claquée dans celle des lanceurs du défi, le voilà qui courait silencieusement vers la fenêtre du bâtiment, bien décidé à relever ce challenge excitant. Il ne buvait pas, il ne fumait pas, mais se droguait, à ce liquide si jouissif qu’est l’adrénaline qui pousse les gens à repousser leurs limites afin de vivre des frissons. Une fois entré en brisant la vitre, un manteau à capuche sur lui, il se mit rapidement à investir les lieux et s’empara d’un erlenmeyer contenant un liquide à la couleur foncée et le but cul-sec. Quelques secondes plus tard, il se mit à ressentir une sensation étrange au niveau des cuisses, c’est alors que soudainement son portable vibra (le mode vibreur étant plus discret), mais il ne décrocha pas, trouvant sa mère soulante de tout le temps se préoccuper de lui à deux heures du matin. Une fois sorti, il leur montra le récipient et en but une goutte qui restait dans le fond pour leur prouver qu’il l’avait fait, sans savoir qu’il avait bu comme un cochon et qu’il en avait plein la bouche et alentour.

Ce n’est que le lendemain qu’il se rendit compte de la transformation, quand il brisa son réveil matin avec sa nageoire dorsale. Il n’arrivait pas à croire qu’il s’était changé en requin, mais pourtant il ne rêvait pas, car même la forme de son visage avait radicalement changé, faisant de lui un monstre encore pire qu’avant. Le Karma essayait-il de lui faire vivre l’enfer en lui montrant ce qu’était la vraie monstruosité ? Il y croyait dur comme fer, mais comptait prouver à ce Karma qu’il était capable de vivre mieux qu’avant avec ce corps de requin. Evidemment, il ne pouvait plus rester chez lui, ses parents l’ayant chassé violemment de chez lui au moment où ils le virent descendre les escaliers et s’asseoir dans le divan et se faire une partie de Playstation avant de partir en cours. Il devait donc trouver d’autres endroits où se réfugier, où vivre, où faire tout ce qu’il faisait avant. Heureusement, il avait quand même quelques atouts dans sa manche, ou dans son pantalon, ce qui lui faisait comprendre qu’il n’était pas désespéré tout compte fait.

Au fil des jours, il s’est mis à découvrir les facultés décuplées de son corps en explorant les fonds marins de la ville, où il découvrit une ancienne ruine de cité antique ; c’est d’ailleurs dans un coffre fermé hermétiquement qu’il découvrit le mask le trident qu’il prend comme arme pour se défendre. Malheureusement, il devait sans cesse fuir, car les autorités, ayant eu vente de requins dans la mer, s’étaient mis à déployer des vedettes pour traquer celle qu’il était autrefois. Ce qui fut à l’origine de sa haine envers les humains.

Un jour, alors qu’il nageait tranquillement sous l’eau, il sentit un objet pointu et tranchant lui transpercer ce qu’on pouvait qualifier de nez, lui perçant le palais de la bouche avec. C’était un harpon très fin qu’un plongeur lui avait enfoncé dans le corps avec son pistolet. Il se mit à tirer de toutes ses forces sur la corde qui le reliait tandis que Magahoshi essayait de le retirer, malgré les dents métalliques qui le faisaient souffrir à chaque tentative. Au moment où il arriva à portée du plongeur, le requin lui arracha l’avant-bras avec ses puissants crocs, avant de le dévorer alors qu’il tentait de fuir. Une fois l’origine de cette douleur était anéantie, il ne restait plus qu’à enlever le harpon solidement planté dans l’avant de son crâne. Il était en métal, ce qui le força l’arracher brutalement, laissant un atroce cri de douleur s’échapper de sa bouche, transperçant le calme de l’océan. Il n’avait plus le harpon, c’était toujours ça, mais en contrepartie il avait une grosse balafre cruciale qui lui barrait l’endroit de l’impact. Depuis cet incident, il se mit à développer encore plus son sens de perception pour mieux reconnaitre les ennemis des autres.

Avec tout ça, il ne connaissait toujours pas l’amour, mais un jour, peut-être, il arrêtera d’être aussi cruel et se mettra à montrer ses sentiments les plus refoulés…






Et derrière l'écran ?
    PSEUDO :
    ÂGE :
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? Par Svanir qui m'en parle depuis quelques temps
    AVIS SUR LE FORUM : Bah, il est super, quoi, je n'en attendais pas moins de ce forum o/





Code by (c) Dey


Dernière édition par Magahoshi le Lun 8 Avr - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 218
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 23




MessageSujet: Re: Les dents de l'amer [Terminée]   Lun 8 Avr - 22:44

Welcome Maga. ~


Tu vas être content de fait que je n'ai rien à redire sur ta fiche. - Sachant que t'as été validé sur un forum où le fondateur est aussi sévère que moi, ça ne m'étonne pas. -
Le seul commentaire que j'ai à faire : « ...explorant les fonds marins de Togi... ».
Bref, tu sais ce que je veux dire. Juste à changer le nom de la ville pour qu'elle coïncide avec ce forum-ci et voilà.

En attendant, je valide.

Edit : Je rajoute ton nom de famille dans ton pseudo. C'est toujours mieux quand tu en as un.

_________________


Like a boss. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Newbie
Messages : 13
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 24
Localisation : Dans la rivière, fredonnant une musique de quadrilogie célèbre, tournant autour des baigneur avec l'aile dorsale hors de l'eau




MessageSujet: Re: Les dents de l'amer [Terminée]   Lun 8 Avr - 23:05

Voilà, j'ai généralisé en mettant "de la ville"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dents de l'amer [Terminée]   Aujourd'hui à 21:36

Revenir en haut Aller en bas
 

Les dents de l'amer [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-