AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum en cour de refonte

 

 Tomas Andersen [maître odieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Newbie
Messages : 167
Date d'inscription : 16/02/2013




MessageSujet: Tomas Andersen [maître odieux]   Dim 17 Fév - 0:12



Tomas Andersen



Qui es-tu ?



    NOM : Andersen
    PRÉNOM : Tomas
    ÂGE : 34 ans
    SEXE : Masculin
    RACE : Humain
    STATUT : Maître Odieux
    ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
    MÉTIER : Trafiquant
    NATIONALITÉ : Suédois





Physique


Un bel homme. Un être à l'allure si pure, rude et puissante, qu'un indicible mystère fini forcément par planer autour de lui. Grand, avec son mètre quatre-vingt six, et puissant de part sa carrure loin d’être ridicule, il est assurément imposant. Sa peau est assez mate. Son teint est légèrement hâlé. Son corps, gracieusement musclé, est aussi brut qu’il peut être tendre. On irait presque jusqu’à penser à la perfection, en l’admirant et cherchant à le détailler. Peut-être ne serions-nous pas si loin de la vérité en s’attachant à cette idée…
Son visage fin, quelque peu carré et fermement masculin, est caressé par sa longue chevelure blonde. Celle-ci lui glisse jusque dans le bas du dos, flottant allègrement au vent pour encadrer ses traits qui ne laissent paraître aucun doute, sinon un amusement bien fréquent. Ses yeux perçant sont d’un bleu profond. Ils mènent l’inquisition pour ne permettre à aucun détail de lui échapper. Jusqu’à ce que ses fines lèvres exprimant un mélange de sadisme et de perversion, sinon au moins d’une provocation, on s’attache donc certainement à ce regard qui scrute indéfiniment. Il est synonyme de patiente. Tomas est inévitablement une force tranquille.
De part sa fonction, cela convient plutôt bien, finalement. Parce qu’il est capable de porter n’importe quoi, mais qu’il lui faut néanmoins s’en tenir à une certaine rigueur, cet homme sortant de la jeunesse revêt fréquemment ce qui ressemble le plus à un costume. Veste sombre, pantalon sombre, chemise. Bien souvent, son apparence impeccable peut permettre de penser de lui le plus grand bien ou d'imposer un certain respect. Notons-le, ce n'est évidemment qu'un visuel qu'il donne et sait avoir son utilité. Il s'en amuse donc et comprend tout à fait l'importance que peut avoir une tenue. Parce qu'entre être tiré à quatre épingles et de être débraillé, il n'a qu'un peu, le suédois se complaît à trouver la dose la plus juste. Et il n'est pas dit que ce soit sans incidence...




Mental

C’est peut-être là la partie la plus difficile à décrire. Parce que Tomas ne saurait être ni tout blanc, ni tout noir, il est à la fois essentiel et complexe de saisir ce qu’il est. Un délicieux paradoxe, dirais-je. Un individu aussi pervers, calculateur, manipulateur, influent et sadique que lui ne saurait être autrement qu’adorable en retour. En fait, s’il est un inlassable provocateur, s’amusant à jouer de toutes les situations, en usant des ficelles du langage et de tout ce que les relations humaines peuvent apporter d’original et d’attrayant, c’est tout simplement parce qu’il n’est mue que par une seule chose : l’intérêt. Je ne parle pas ici de l’intérêt financier, économique, charnel, matériel ou en quelque nature que ce soit. Non. Le grand blond aime ce qui vient au monde pour troubler, déranger, exciter, tirailler, déranger, modifier cette banalité du quotidien. Il est un homme qui ne s’ennuie jamais. Mais lorsqu’il fait plus que ne pas s’ennuyer et trouve une source d’intérêt, un individu qu’il ne laissera pas filer et dont il apprendra à se servir avec une alliance de tact et de défiance, il sera tel un dieu.
Tomas Valesa n’est pas du genre à se laisser démonter facilement par les évènements. Adepte des arts, admirateur d’un tas de choses et notamment du langage et de toutes les formes d’expression, il aime avoir le contrôle et surpasser ceux qu’il rencontre. Il est quelqu’un qui prend l’avantage ou le donne, mais en gardant constamment à porter de main le droit de choisir. C’est un être libre, tout simplement. Peut-être trop libre, même. Il n’est probablement pas rare de voir chez lui l’envie de posséder, d’asservir et d’être le maître. En fait, il est un incorrigible dominant. Se jouant de tout, prenant la vie avec dérision et sachant parfaitement l’impression qu’il peut laisser chez ceux et celles qu’il fréquente, il passe aisément de la sincérité ô combien sérieuse à une dérision ridiculisant l’absurde de manière absolue. Le tchèque n’a peur de rien et le fait aisément savoir. Lorsque le jeu commence, il est difficile d’en sortir, et lui seul sera sûrement apte à décider de l’exutoire le plus approprié. Mais le jeu en vaut la chandelle. Très certainement…


Histoire

Tomas est né à la bonne époque. À moins que ce ne soit pas le cas. Il est difficile de juger d’après la réussite bien relative d’un homme, après tout. Si les origines comptent vraisemblablement, il sembleraient qu’elles ne fassent pas tout. Nous dirons donc simplement qu’il a eu de la chance. Il n’a pas eu à souffrance excessivement et son passé n’est pas le plus à plaindre. Quant à son présent, il est probablement l’un des plus enviables qui soit.
Né dans ce froid mais inestimable pays qu'est la Suède, le jeune homme n'a jamais manqué de rien. Des parents aimant, un environnement sain, une enfance modèle. Voilà tout ce qu'il a eu. Mais ce n'est pas tout. En plus de tout ça, Tomas s'est très vite révélé comme étant un gamin intelligent, doué pour apprendre et réagir. Jamais il ne devait rester sur un échec et, quoi qu'il fasse, il ne se retrouva jamais acculé sans en tirer une leçon.
Ainsi, bien que tout fut presque rose pour lui, il acquit bientôt, et assez rapidement, l'envie de mettre ses propres limites à l'épreuve, en se confrontant sans cesse à des adversaires de plus en plus fort. Ce n'était pas tant son cerveau qu'il s'efforçait de placer en avant, mais souvent ses muscles naissant et son esprit combattif. Si bien qu'il ne tarda pas à être aisément assimilé à un individu arrogant, violent et impulsif. Cela faillit lui causer quelques soucis. Pourtant, ses géniteurs s'occupèrent de clarifier les choses et défendre leur rejetons envers et contre tout. Plusieurs fois, il fut innocenté grâce à eux. Plusieurs fois, il évita les rancunes et vengances. Toutefois, l'âge ne pouvait le laisser définitivement hors d'atteinte.
Ses faits et gestes avaient fini par attirer l'attention d'un malfrat danois. Presque aussitôt après, il se retrouva donc à passer de voleur à pilleur de banque, d'être louche et menaçant à brute malfaisante, de gros bras à une espèce de roi-truand régnant sur son petit monde. D'abord, ça avait été la Russie son terrain de jeu. Mais très vite, il s'était ennuyé. Être celui qui obtient tout ce qu'il veut sans lever le petit doigt ne lui plaisait pas. Alors il séjourna en prison. Evidemment, à force de soupirer et de réussir tout ce qu'il entreprenait sans risque réel, qu'aurait-il pu faire d'autre que se retrouver plusieurs mois sous les barreaux ? Enfin, ce n'est pas comme s'il en avait gardé des cicatrices. Le monde ne pouvait vivre sans lui, semblait-il, et cela ne changerait certainement pas avant bien longtemps. Donc, autant en profiter.
Sortant, en fin de compte, il se rangea un temps, restant tranquille. Puis, quelques années plus tard, il fut sans doute l'un des précurseurs du trafic de nékos. En effet, puisque certains avaient gagné l'Est du continent asiatique, il avait pu s'y intéresser grandement et voir plusieurs spécimens. Très vite, il renseigna son nouveau boss sur ce filet et joua sa carte maîtresse : il connaissait l'île d'où venaient ces bestioles. Et, plus qu'en avoir vu, il avait réussi à en choper un. Neko no Shima devait être sa prochaine destination, celle où son avenir se déroulrait, et donc son présent le plus proche. Manipulant et s'amusant follement, il embarqua pour cette île sans trop tarder, à la recherche de sa nouvelle fortune.






Et derrière l'écran ?

    PSEUDO :
    ÂGE : La vingtaine
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? En cherchant des nékos
    AVIS SUR LE FORUM : Il a réussi à m'attirer, reste à savoir s'il saura me garder





Code by (c) Dey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Tomas Andersen [maître odieux]   Dim 17 Fév - 10:44

Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Tomas Andersen [maître odieux]   Dim 17 Fév - 11:31

Yosh' !

Je pense à lire après. Là je suis occupée à faire des trucs chiants.
Bienvenue aussi ! Et joli avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Newbie
Messages : 167
Date d'inscription : 16/02/2013




MessageSujet: Re: Tomas Andersen [maître odieux]   Dim 17 Fév - 14:12

Merci à vous =)

_________________
~ Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards, ni patience ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Tomas Andersen [maître odieux]   Dim 17 Fév - 22:08

Très parfait ton personnage. Mais tu écris magnifiquement bien aussi !

Ca coule facilement, c'est intéressant. Validé ! Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tomas Andersen [maître odieux]   Aujourd'hui à 5:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Tomas Andersen [maître odieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tomas Kaberle signe au Minnesota
» Gronde la Tempête au-dehors... [Orme Aryssie & Ulrich Andersen]
» Kuat, lève-toi ! [Darth Araya & Ulrich Andersen]
» FAMILLE ANDERSEN (02/04)
» Le blog d'un Odieux Connard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Shima :: 
Les Archives
 :: Archives :: Présentations refusées
-